Phoenix's Revival

RPG Beyblade, 16 ans plus tard
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vérité n'est pas souvent bonne à dire ni à entendre [PV Riri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas souvent bonne à dire ni à entendre [PV Riri]   Sam 19 Jan - 0:08

[Attention pavé >_<]

Lorsque Riri avait vu arriver la dernière attaque, elle avait fermé les yeux et accepté la défaite avec un sourire. C'était vraiment un bon match.
Elle se baissa pour récupérer Talpa, en profitant pour souffler un peu.
Quand Françoise vint vers elle et lui tendit la main, elle se releva et la serra, avec un regard admiratif.


- Pour une fois, je n'ai pas perdu mon temps. Tu as du talent... Si un jour une bande de délinquants mal peignés vient te proposer de les rejoindre, refuse. T'as mieux à faire que de traîner dans les vieux hangars avec des racailles peu fréquentables comme nous...

Elle eut un regard furtif vers les gradins. Elle y reconnût des ombres familières. "Tss... Quand on parle du loup..."
Elle dépassa Françoise et pris la direction de la sortie.


- Au plaisir de t'affronter une autre fois... lança-t-elle de dos.


Une fois dehors, après avoir traversé les couloirs déserts en s'appuyant sur les murs, elle se laissa tomber près de la porte, assise, dos au mur froid de l'extérieur.
Elle resta silencieuse quelques secondes, puis lança à la place déserte :


- Sortez de vos trous, crétins, vous êtes grillés depuis bonbon...
- Décidément, tu baisses jamais ta garde, toi, hein... lui répondit une voix rauque.

Trois silhouettes sortirent de l'ombre. C'était à l'une d'entre elles, imposante, qu'appartenait la voix.

- Baisser sa garde, c'est baisser son arme et laisser à l'adversaire le libre loisir de te tuer, Baka-Benkei... J'suis pas comme vous, moi, le harakiri, c'est pas mon truc...
- Pourtant, jouer la suicidaire dans un duel beyblade, ça a pas l'air de te poser problème...
- Tch... J'aime pas perdre, c'est tout... fit Riri avec un sourire ironique.
- Pour que tu ailles jusqu'à la Magnitude 5, cette fille, ça doit pas être n'importe qui... Et t'as perdu en plus.
- Elle est douée...
- Arrêtes de sourire comme ça, ça fait peur... fit Benkei, habitué à l'expression froide qu'avait Riri habituellement.
Il remarqua alors les cernes sous les yeux de la jeune fille, la pâleur de son visage, les gouttes de sueur qui y perlaient, son souffle court.
- T'as l'air claquée... Heureusement que t'es pas allée au-delà de 5. J'imagine même pas les dégâts si t'étais allée jusqu'à 8...
- Je maîtrise la neuvième, maintenant, corrigea-t-elle, un éclat de fierté dans les yeux.
Benkei resta muet, effaré. "C'était donc à ça qu'elle s'entraînait, ces derniers jours, au Bey-Coliseum ? Et c'est pour ça qu'elle voulait un duel avec Kyoya, aujourd'hui ?! Et ce vieux fou qui la faisait trimer toute la nuit après ses longues journées d'entraînement... Tu m'étonnes qu'elle soit crevée ! Et elle s'est quand même battue en duel aujourd'hui... Et contre une grosse pointure, en plus... Quelle tarée..."
Riri, s'aidant du mur, se releva péniblement et planta son regard grave dans celui de Benkei.

- Où est Kyoya ?
- Alors ça, même pas en rêve ! beugla Benkei, comprenant les intentions de la jeune fille. La fatigue te rend cinglée. Tout ce que tu vas faire maintenant, c'est aller au plumard et y rester jusqu'à demain matin, compris ?!
- Depuis quand tu te permets de me donner des ordres ? menaça Riri d'une voix sombre, avec une expression à faire froid dans le dos. Je le trouverai, avec ou sans toi.
Benkei ravala sa salive, les deux autres firent un pas en arrière. Même sur le point de défaillir, le bras droit du chef des chasseurs de têtes savait rappeler leur rang à ses hommes. Effrayante...
Elle commença à patir, prenant la direction du port. Benkei se ressaisit et la rattrapa, à quelques mètres, lui barrant le chemin.
Riri, exaspérée, esquissa un geste pour le pousser.

- Laisse-moi pass..
Avant d'avoir eu le temps de finir sa phrase, sa vision devint floue, ses jambes cédèrent et elle s'effondra. Benkei la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol, puis fit signe aux deux autres d'approcher.
- Ramenez-la au hangar. Elle a vraiment besoin de se reposer.
Les deux autres acquiescèrent, prirent la jeune fille sur leurs épaules et disparurent.
Benkei se tourna vers le stadium, pensif. "Cette fille... Elle doit vraiment être puissante. Mettre à terre notre lieutenant, même affaiblie, c'est pas donné à tout le monde... On sera sûrement amenés à se revoir."
Et il tourna les talons.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: La vérité n'est pas souvent bonne à dire ni à entendre [PV Riri]   Mar 22 Jan - 18:43

Françoise continua de sourire à Riri qui accepta la main tendue et la serra. Tyson arrêta de se morfondre pour sourire à cette vue. C'était un geste très sportif, ce serrement de main lui rappela lui et son rival de toujours, Kaï. Prue s'approcha des deux jeunes filles et entendit les paroles de Riri. La blonde fronça les sourcils. Racailles peu fréquentables … Comme nous ? Prue ne comprenait pas trop. Riri fréquentait des gamins des rues comme Kaï par le passé …

Françoise ne répondit pas, perplexe. Sa mère lui avait parlé de ce genre de personne et lui avait bien clarifié qu'il ne fallait pas les croiser ni les fréquenter. La jeune fille n'en revint pas qu'elle avait combattu une de ces personnes … Riri semblait bien différente du portrait tracé par sa mère lors de l'une de leurs éternelles conversations sur ces enfants. Fanfan vit le regard que Riri avait lancé en direction des gradins. La jeune fille regarda aussi sans comprendre.

Riri commença à partir avant même que Françoise ne puisse demander quoique soit à son comportement. Prue fixa Riri partir d'un regard étrange. Puis la jeune femme approcha sa fille en posant sa main sur son épaule.


-Excellent, Fanfan ! Tu t'es donné à fond …
-Pas comme avec moi ! Hurla Makoto en colère.
-Tu as encore détruit l'arène ! Pleurnicha Tyson, malheureux.
-Cette fois, j'étais pas seule !


Françoise ricana avant de s'en aller dans l'autre direction, amusée et surtout sadique. La facture des réparations allait être très salée … Prue avait disparu pour suivre Riri à l'extérieur. Cachée soigneusement, elle put voir qui était avec la jeune fille mais elle n'entendit que peu de choses. Cette bande lui rappelait beaucoup celle de Kaï dans le passé … Les Blade sharks … Voici la nouvelle génération qui vous dépasse sûrement ! Riri faisait-elle partie de cette bande ?

Prue ne savait pas vraiment mais avait des doutes. Elle finit par retourner à l'intérieur pour retrouver sa fille dans les vestiaires. Celle-ci s'était endormit sur le banc comme sa mère à son âge. Prue retint un rire amusé. Elle prit un air grave en regardant sa fille dormir. Elle aimerait savoir qui était vraiment Riri. Prue n'aimait pas le mystère qui planait sur cette fille et ces garçons … Il lui semblait surtout que quelques uns fixaient trop Françoise à la fin du combat ...


-Quoiqu'il en soit, ma fille … On doit rentrer, ce n'est pas le moment de roupiller …

Déjà qu'elles avaient cet enfoiré de Boris à leur trousse, si cette bande se mettait à vouloir aussi Françoise, elles étaient pas sortit de l'auberge. Ca … Etre la fille de deux excellents beybladeurs … Prue eut un sourire nostalgique en pensant au bon vieux temps. Mais le perdit en se rappelant le mauvais. Bon … Elle allait devoir attendre le réveil de sa fille chérie avant de rentrer à la maison … Et de revoir Kaï.

[Au prochain sujet ... Celui qu'on essaie de voir avec mister Rabat-joie dans la section Demande de RP Smile]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
 
La vérité n'est pas souvent bonne à dire ni à entendre [PV Riri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]
» Toute vérité n'est pas bonne à dire... ft Castiel
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» Action, Chiche, Ou Vérité ?
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix's Revival :: Japon :: Tokyo :: Centre-Ville :: Les bureaux de la BBA-
Sauter vers: