Phoenix's Revival

RPG Beyblade, 16 ans plus tard
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Sam 8 Juin - 17:27

Prue avait accepté de venir chez Kaï après la courte discussion avec Tyson à la tour de BBA. Elle avait pourtant longuement hésité, encore fragile et apeurée de ce qui pourrait se passer. Les souvenirs du passé revenaient petit à petit, bien qu'elle essayait de les effacer, avec mal. C'était horrible, elle les avait refoulé mais les voilà à nouveau en surface car elle le revoyait après tant d'années. 16 ans en tout … 16 ans qu'elle vivait sans nouvelles.

Mais elle avait été pareille avec lui. Il avait sans doute eut des nouvelles grâces au média, lorsqu'elle passait rapidement dans une publicité pour un cosmétique ou un vêtement. Elle enchaînait les contrats publicitaires depuis 8 ans, depuis qu'elle avait pour ainsi dire finit sa carrière de mannequin à 25 ans. Elle avait écrit plusieurs livres, sortit un album. Elle avait inscrit son nom dans le milieu et dans le monde. Elle était presque une icône.

En fait si, elle était une icône. On se l'arrachait. De ce fait, l'entreprise de Kaï l'avait appelé pour l'avoir dans leur publicité. Chose qu'elle avait aussitôt refusé, contrariée. C'était en partie à cause de Tyson. Il savait que si elle acceptait, qu'elle tomberait forcément sur Kaï, chose que Tyson ne tolérait pas, et qu'Hilary ne comprenait pas. Il était bizarre à s'énerver de la sorte, juste pour une publicité. Il ne voulait vraiment pas que Prue et Kaï se revoit.

Manque de bol pour lui, ils ont finit par se revoir. Lui qui faisait tout pour les en empêcher, ne donnant des nouvelles ni à l'un ni à l'autre. En faisant n'importe quoi, faisant même des crises pour décourager Prue. En même temps, il ne savait pas le vrai fond de l'histoire, il savait juste que Kaï avait fait du mal à Prue, et c'était tout. Mais si il l'aurait su, peut-être que ça aurait été différent. Sûrement … Ou pas, qui savait exactement ?

Ce soir, elle avait accepté. C'était tout. Elle s'y préparait psychologiquement, tout en allant chercher sa fille chez son amie puis sur le chemin du manoir de Kaï. Ca sera dur. Très dur. Elle allait sûrement en sortir anéantie, déchirée. Mais elle devait y aller. Comme un perlerinage vers le passé, comme pour l'exorciser, l'effacer enfin, l'enterrer à jamais … Françoise, dans la voiture, ne percevait pas l'angoisse de sa mère.

Elle raconta sa journée avec son professeur particulier, les choses nouvelles qu'elle avait apprit, toujours avec un sourire enjoué qui montrait chaque jour qu'elle adorait en apprendre toujours davantage, toujours captivée et jamais lassée. Une élève et la fille idéale. Que tout prof, toute mère et tout père adoraient. Prue lui sourit, l'air ailleurs mais essaie de suivre, songeuse. Françoise finit par le remarquer mais elles arrivaient en vue du manoir.

Les grilles s'ouvrirent devant la voiture. Elle entra. Les grilles se refermant sur elle … C'était trop tard pour faire machine arrière. Et Françoise demanda une nouvelle fois qui elle allait voir. « Un ami de longue date » avait répondu sa mère, enfin. Françoise ne demanda pas plus et descendit rapidement, laissant sa mère cogiter et se préparer encore à reparler à Kaï sans chavirer sans pleurer face à lui. Elle avait changé, grandit, elle devait se montrer forte, et non comme si elle avait souffert de son abandon.

Un majord'home leur ouvrit. Françoise fut estomaquée par la grandeur des lieux ainsi que ses richesses. Elle salua avec classe le vieil homme. Kaï vivait encore et toujours dans le luxe … Comment cette soirée allait-elle se dérouler ? La boule au ventre, Prue entra, saluant briévement le majord'home, attendant d'être invité à aller plus loin dans la demeure. Cette soirée s'annonçait lourdes de souvenirs angoissants. Elle le sentait … Déjà.

_________________


Dernière édition par Prudence P. Delcamps le Dim 29 Sep - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Dim 9 Juin - 21:00

Kaï avait cru que Prue n'accepterait jamais, surtout après ce qui s'était passé cette fameuse nuit. Heureusement pour lui, elle avait mit de côté ses sentiments à propos de cet abandon suivit d'aucunes nouvelles, comme si elle avait été qu'une simple aventure sans grand intérêt. Elle semblait avoir mûrit. Ce n'était pas elle qui ne lui donnait pas de nouvelles mais Tyson qui refusait d'en donner, faisant tout pour les empêcher de se revoir. Après la rencontre brève à la tour de BBA, Kaï s'était rappelé quelque chose. Le lendemain, il avait appelé le responsable de la publicité pour demander confirmation. Celui-ci avait bien proposé à Prue de signer un contrat pour une publicité pour l'entreprise. Cependant, il avait reçu un refus catégorique, nuancé d'agacement. Si Tyson n'était pas derrière tout ça, Kaï irait s'exiler en sibérie. Le directeur de la BBA, toujours autant jaloux, malgré les années et son mariage avec Hilary, cherchait à empêcher Kaï et Prue de se revoir. Il ne fallait pas être stupide pour ne pas le remarquer. Cependant, malgré tous ces obtacles, ils avaient pu se revoir. Le principal problème c'était qu'elle n'avait pas dit quand elle viendrait chez lui. Elle n'avait pas refusé, néanmoins, elle n'avait pas non plus accepté tout de suite. Elle avait pourtant certifié qu'elle serait sûrement libre le lendemain soir. Toute la journée, Kaï attendit un appel, bizarrement impatient. Son fils travaillait ses cours avec son professeur dans le salon, sans se douter que son père soit aussi impatient d'avoir un coup de téléphone. Finalement, vers quatre heures, au moment de prendre un goûter, Goû vit son père répondre aussitôt à son portable, excité. Cependant, Kaï prit sur lui pour ne pas montrer qu'il avait attendu expressément cet appel. Prue confirma pour ce soir. Kaï raccorcha, ravi, évitant de faire yes. Il allait commencer à appliquer son plan dès ce soir. Opération séduction … Même si, il savait que cela sera dur vu le passé embêtant qu'ils avaient en commun. Il s'en voulait d'avoir été aussi salaud à l'époque. Il était comme ça avant … il avait un peu changé.
Il avait besoin d'elle. Et puis, elle lui plaisait, il l'avouait mentalement, pas à voix haute. Il sourit, demandant à son majord'home de tout préparer pour ce soir. Que tout soit parfait. L'adrénaline montant d'heure en heure jusqu'à l'heure H. Pourtant, il ne devait pas montrer son état, de peur de brusquer la jeune femme. Il alla se changer à la dernière minute, laissant Louis faire entrer les demoiselles. Kaï se demandait avec qui elle avait eut sa fille. Quel est l'homme qui l'a mit enceinte et qui s'est en allé en la laissant s'occuper seule de sa fille ? Ou alors, l'avait-elle voulu ? Si seulement, il savait … Il n'allait pas le croire et serait … très surpris et agacé surtout.
Goû se rendit dans le couloir en entendant la porte s'ouvrir. Il se courba saluant les personnes que son père avait qualifié d'ancienne amie de longue date avec sa fille. Le jeune garçon se figea, voyant Françoise entrer la première. Il reconnut aussitôt la chevelure rose et ces yeux d'un bleu couleur ciel. Etonné, il se mit à sourire :


-Bonsoir, Françoise … Bonsoir, madame.

Il l'avait vu quelques fois à la tour. Il avait vu son niveau et il était bleuffé qu'une fille comme elle avait une telle puissance. Par fierté, il n'a jamais voulu de combat avec elle. Combattre une fille … Et comme il n'avait pas encore été obligé, ça l'arrangeait. Et elle n'a jamais demandé de combat non plus. Cependant, il aimerait bien un duel contre elle, un jour. Pourquoi pas ce soir ? A l'abri des regards. Foutue fierté …

-Mon père arrive. Suivez moi dans le salon.

Il avait aussi reconnu la jolie dame d'hier qui s'était entretenu avec son père. Il alla dans le salon, montrant le canapé de droite, leur faisant signe de s'asseoir en attendant :

-Vous désirez boire quelque chose ?

Kaï descendit lentement les escaliers, voyant petit à petit la blonde dans son champs de vision … Magnifiquement belle.

-Bonsoir, mesdemoiselles.

Il leur sourit, ne se montrant pas trop pressant. Comme un véritable gentleman, comme son fils l'avait été à leur entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Jeu 13 Juin - 18:06

Un luxe inoui dans lequel le grand Kaï Hiwatari vit. De toutes façons, il a toujours vécu dans un tel luxe, du temps où il séjournait chez son acariâtre de grand-père … En parlant du vieux, qu'était-il devenu ? Avait-il envoyé dans un asile à force de dire des âneries ? Ou alors était-il dans une maison de retraite à jouer aux scrabbles avec d'autres vieux/vieilles comme lui à faire son mauvais perdant et les traitant tous de bons à rien ?


Si jamais, il était encore en haut de la hiérarchie et se servait encore de Kaï comme d'une marionnette … Et même en étant adulte, cet idiot se laissait encore marcher sur les pieds … Ca serait vraiment du grand n'importe quoi ! Prue sourit, entrant à la suite de sa fille dans l'immense manoir. Si tel était le cas, la blonde n'allait pas louper le jeune homme. Elle ne se gênerait pas pour le lui dire en mille, son avis là-dessus ! Ho que non !


Elle regarda sa fille, interloquée d'un tel luxe, même elles, elles ne vivaient pas dans un palace loin de là. Même si Prue était supposée être riche, étant donnée qu'elle était manequin, écrivain et actrice. Elles vivaient dans une petite villa au bord de la ville, à l'écart de l'animation grandissante du centre-ville … Prue a toujours vécu modestement, donc elle ne changera pas de sitôt. Elle était du genre à donner la moitié de ce qu'elle gagnait à des assosciations sous forme de dons et le quart du reste elle le mettait sur le compte de sa fille pour qu'elle se paie elle-même son permis pour prendre son indépendance …


Prue sortit de ses pensées en voyant arriver le fils de Kaï qu'elle avait apperçut la veille à la tour de la BBA. Etrangement, il connaissait Françoise car il prononça son prénom sans se tromper. Prue eut un sentiment bizarre à ce moment-là. Surtout en remarquant le regard du garçon sur sa fille … Le sentiment horrible étreignit l'estomac de la jeune femme, qui serra son poing. Ce lourd secret était difficile à garder et à assumer.


Elle était seule à le connaître. Personne à part elle, ne le savait … Kaï … Il y a 16 ans … Lors de cette fameuse nuit … A laissé quelque chose en la blonde. Une chose qu'elle se serait bien passé sur le coup mais qu'elle ne pouvait plus s'en passer à l'heure actuelle. Sa fille … Hé oui, si vous n'êtes pas idiot, vous avez pu deviné que Kaï était le père biologique de Françoise et qu'il n'en savait rien … Ce pourquoi, comme Prue, bien sûr le savait, elle n'aimait guère le petit lien qui se formait entre Goû et Françoise.


Du moment que ça n'irait pas plus loin … Ce dernier leur dit que son père arrivait … Tant mieux, qu'il arrive après que Prue se soit habituée au lieu. Cette soirée … Allait être longue. Elle allait devoir se taire sur ce secret pendant toute la soirée. Il ne devait pas savoir, en aucun cas. Sinon … Sa réaction serait … Alarmante. Et les conséquences … Dramatiques. Mais elles seraient pire si Françoise et Goû tomberaient amoureux de l'un de l'autre. Et Prue le sentait venir …


Elles suivit Goû dans le salon. Françoise n'avait pas tilté sur le coup mais elle en le regardant à nouveau, elle se rappela de ce taciturne garçon :

-Goû Hiwatari ? Sur le coup, je ne t'ai pas reconnu. En même temps, tu parles peu. Comment pourrais-je te remarquer plus que les autres …

Prue alla s'asseoir, prenant son aise, croisant les jambes, l'air froissé. Elle n'aimait la tournure des évènements. Ca lui rappelait sa relation avec Kaï dans le passé … Elle inspira :

-Ce n'est pas madame mais mademoiselle, petit …

Kaï arriva à ce moment-là. Elle ne prit pas la peine de se lever. Lui, il dit « mesdemoiselles » n'étant pas comme son rejeton. Françoise resta debout, se courbant pour saluer le jeune homme.

-Bonsoir, monsieur.

Le père face à la fille … Et aucun des deux ne le savaient. Encore un autre sentiment qui s'inscrute. Elle allait finir par penser qu'elle était la méchante de l'histoire voire la cruelle … Elle inspira.

-Bonsoir, Kaï.


Elle ne s'excusera pas d'être en retard, même de dix minutes. Mais Kaï n'était pas arrivé directement, pas comme son fils. Donc, ils étaient quittes, en gros …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mer 19 Juin - 18:22

Pourquoi cela n'étonna pas Goû que Françoise le snobe jusqu'au salon et ne le remarque que maintenant ? Il esquissa un sourire, nullement froissé. Il n'était pas du genre à parler, il était vrai, il restait souvent à l'écart à la tour de BBA, ne se mêlant pas aux autres joueurs. Le seul à qui il parlait un peu, c'était Makoto, et encore, ce n'était que pour s'injurier et se lancer des mots d'oiseaux à la tête … Il était normal que Françoise ne le remarque pas. Elle se tourna seulement vers lui, le saluant enfin et lui faisant la remarque de son côté discret. Il ressemblait bien à son père, les anciens amis à son père, dont Prue, pouvait le dire … La blonde fut sèche, n'aimant pas qu'on l'appelle « madame ». Elle insista que c'était mademoiselle. Pourtant, elle était bien la mère de Françoise ? Ou alors sa tante ? Vu la jeunesse de son physique, elle semblait jeune pour avoir une fille de l'âge de Françoise. Cependant, la jeune femme dégageait une telle assurance qu'elle semblait assez adulte mentalement.

-Je ne vois pas quelle utilité de parler à des jeunes idiots comme ceux de la tour de BBA … Excusez-moi, … Mademoiselle.

Il rectifia. Il espéra que Françoise ne prenne pas pour elle « les jeunes idiots » sinon il aurait dit aussi « ainsi que des jeunes idiotes ». Il s'inclina encore lorsque son père arriva, sans se presser dans le salon. Il salua galamment les demoiselles, insistant bien sur « les mademoiselles ». Et comme toujours, Prue fidèle à elle-même, assurée, ne se leva pas pour le saluer. Elle fit un simple « bonsoir, Kaï », les jambes croisées, se sentant à son aise et comme chez elle dans le canapé. Kaï en sourit, amusé. Il tourna la tête vers la jeune fille qui l'avait salué. Il s'inclina légèrement lui aussi en la détaillant. Tout le portrait de sa mère au même âge sauf la couleur des cheveux. D'un rose hypnotisant et iréel … Teinture ? Non, pas déjà à son âge. Alors le père avait-il des cheveux roses de nature ? Ou alors, cela venait d'une arrière-grand-mère … Etrange. Avait-elle le même caractère que sa mère ? A voir … En tout cas, elle était moins survoltée et plus calme. Moins assurée et plus mature, elle attendit encore debout. Il lui sourit :

-Tu peux t'asseoir, Françoise. Enchanté de te connaître. Tu es aussi jolie que ta maman …

Qui était le père ? Ca le rongeait de savoir. Prue était-elle encore en bon terme avec lui ? Le voyait-elle encore ? S'aimaient-ils encore ? Pourquoi s'être séparé alors ? Tant de questions qu'il aimerait lui poser au cours de la soirée et d'autres bien sûr … Réapprendre à la connaître, savoir ce qui s'était passé en 16 ans. Mais en aucun cas, il ne se doutait du pire ou plutôt du vrai …
Il ne dit pas à Prue de s'asseoir, elle l'avait déjà fait, se sentant maîtresse de maison presque. Kaï se tourna vers Louis, lui demanda de ramener une bouteille de champagne pour commencer. Le major-d'home repartit pour la chercher. Pendant ce temps, Goû s'assit près de Françoise dès qu'elle le fit et Kaï s'asseya près de Prue. Laisser les marmots ensemble et les adultes de l'autre côté.

-Je suis ravi que tu ai pu te libérer pour ce soir, Prue.

Louis revint avec la bouteille et des verres sur un plateau. Il posa le tout sur la table basse. Il déboucha la bouteille et remplit deux coupes entière et deux autres à moitié. Il tendit les deux coupes remplit aux adultes et les deux autres aux ados. Goû prit sa coupe, souriant à Françoise :

-Tu bois un peu quand même, Françoise ?

Elle allait s'étonner qu'il parle autant … Cela avait de quoi étonné, il était vrai. Kaï prit sa coupe, souriant aussi :

-Ca faisait longtemps qu'on ne s'est pas parlé. Je ne sais par quoi commencer … Comme tu l'as remarqué je suis devenu PDG de la société Hiwatari, mais je m'occupe personnellement de Peach, l'entreprise de technologie informatique … Tu es devenue célèbre, à ce que j'ai compris. Tu es même devenu une icône … Dont j'ai eu besoin pour une publicité et que tu … as refusé.

Direct, franco, il s'élança sur le sujet épineux. Autant se lancer dans une conversation sinon cette soirée serait ennuyante à mourir. Et cela, c'était plus Prue qui s'en plaindrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Jeu 27 Juin - 17:59

Aucune utilité de parler aux jeunes de la tour BBA ? Françoise fut choquée sous les paroles, ouvrant la bouche lentement mais la referma aussitôt. En voilà un prétentieux tout ce que Françoise détestait. Au début, en le voyant à l'écart sans parler aux autres autour de lui, elle avait pensé qu'il était timide ou renfermé. Elle avait pitié pour lui, mais son caractère l'empêchait d'aller en son encontre pour lui parler. Bien qu'elle voulait lui parler pour le sortir de son mutisme, elle ne l'avait jamais fait.

Maintenant, toutes ses hypothéses tombaient à l'eau. Il n'était ni timide ni réservé mais prétentieux prenant les gens de haut. Et sa façon de parler déplut fortement à la jeune fille. Elle soupira et porta son attention sur le père du garçon lorsqu'il arriva. Elle s'était inclinée face à lui. Il ressemblait fortement à son fils ou plutôt l'inverse au niveau physique. Sa présence était marquante et s'imposait. Elle frissonna légèrement au ton de la voix, rauque mais chaleureuse.

Le compliment ne lui fit ni chaud ni froid. Quand on lui disait qu'elle ressemblait à sa mère ou qu'elle était aussi jolie qu'elle, comme là, la jeune fille tirait la grimace. Elle n'aimait pas qu'on lui dise. Elle préférait qu'on lui dise qu'elle était différente de sa mère. Elle se contenta de sourire à l'homme puis alla s'asseoir aussitôt sans un mot, vexée. Sa mère soupira aussi, sachant le dégoût de sa fille de lui ressembler. « Aussi jolie que ta maman » … Ca va être la soirée des compliments ?

Le marmot avait rectifié son erreur mais avec un dédain profond que ça lui rappela avec dégoût le ton qu'employait Kaï dans le passé, se croyant au-dessus des autres. Mais bizarrement, ça lui procurait des frissons. Ca la dégoûtait en même temps de la griser … Prenant ses aises, la blonde fixa sa fille s'asseoir et Goû la rejoindre. Le même sentiment revint à la surface. L'envie d'éloigner le morveux loin de sa fille …

Ravi que Prue se soit libérée pour ce soir ? Kaï n'allait pas l'être longtemps. Il s'asseya à côté d'elle pendant que le majord'home ramenait une bouteille de champagne. Ca commençait déjà … Elle prit la coupe, en regardant de coin sa fille. Cette dernière prit le verre sans rien dire alors que Goû lui posait une question. Elle inspira :


-Oui.

Ca a débuté ainsi la relation Prue/Kaï il y a 16 ans de ça … Prue avait de quoi s'inquiéter … Elle montra son verre au jeune homme, souriante :

-Santé, Kaï.

Elle perdit son sourire aux paroles. Oui, elle avait refusé. Et tout ça à cause de Tyson. Elle se retint de rire. Son meilleur ami avait pêté une crise ce jour-là en l'apprenant. Elle soupira longuement. Elle n'avait pas à se justifier … Pas devant Kaï en tout cas, ce serait un sacrilège.

-Peach … J'ai une amie qui travaille pour ta marque.

Elle claqua son verre contre celui de Kaï puis l'amena à ses lèvres pour boire un peu. Elle dévia le sujet du refus, ne désirant en parler. Elle ne dira pas pourquoi elle avait refusé, qu'il devine tout seul …

-Elle est designer. Tu traites bien tes employés, j'espère ? Et au fait, ton grand-père … Toujours à tirer les ficelles ?

Elle aussi était directe …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Dim 30 Juin - 20:01

Les rôles étaient inversés. Habituellement, c'était Kaï et son fils qui parlaient peu. Ce soir, c'était eux qui parlaient le plus alors qu'ils étaient avec des personnes qui sont sencées parler plus … Le monde à l'envers. Goû reposa son verre, un peu déçu que Françoise ne décroche pas un mot pendant que les adultes commençaient déjà une discussion, certes électrique, cependant, c'était au moins une discussion. Louis ramena des gâteaux apéritifs dont Goû prit un des bols pour en proposer directement à Françoise, essayant de la sortir de son mutisme …

-Je t'ai vu combattre cette fille … Celle aux cheveux châtains. Elle n'est pas forte. Je l'ai vu tout de suite … Tu en penses quoi, vu que tu l'as combattu ?

Au moins, il tentait de débuter une conversation, même s'il manquait sûrement de tact. Il attrapa des biscuits dans le bol, n'attendant pas qu'elle se sert, mangeant aussitôt ce qu'il avait prit en mains. Kaï laissa Prue faire claquer leurs verres. Il sentait qu'elle n'allait pas lui répondre aussitôt. Il devait sans doute. Jamais, Prue ne ressentait le besoin de s'expliquer sur ses actions. Ce serait blasphème ou sacrilège de le faire surtout face à un homme. Toujours autant indépendante … et belle. Il la détailla encore, évitant de laisser son regard scotcher sur le dessus de la poitrine voyante de la blonde. Il ne se reconnaissait plus en sa présence. Il était supposé être homo pas hétéro. Cependant, elle le changeait. Du tout au tout, ce qui était effrayant. Dans un sens, tant mieux, son plan sera moins laborieux et il ne le fera pas à reculons, avec dégoûts. Etre avec elle ne sera pas un enfer. Il sourit.

-Santé à toi aussi … Et à ta charmante fille. J'espère qu'elle s'entendra bien avec mon fils.

Il fit signe avec sa coupe à la jeune Françoise avant de reporter son attention sur la divine mère. Celle-ci évita le sujet sur le refus, passant plutôt à l'entreprise Peach et en informant avoir une amie employée là-bas. Il en fut étonné et curieux de savoir qui ça pourrait être.

-Une amie … ?

Il ne posa pas directement la question, cependant, il essayera de savoir. Designer ? Il en avait beaucoup sous sa direction. Deux ou trois femmes néanmoins. Donc, le choix était moins large.

-Je les traite bien, ne t'inquiètes pas. Je ne suis guère un tyran …

Même s'il l'était du temps où il était capitaine des Blade Breakers. Tyson avait souffert de cette autorité malsaine et épuisante. Depuis, il vouait une haine sans merci à son ex capitaine rabat-joie et taciturne. Kaï perdit son sourire quand la conversation dévia sur son grand-père. Il se redressa, posant sa coupe sur la table, la mine renfrognée. Parler de l'aïeul revenait à parler de son plan et de ce qu'il voulait … Très mauvais. Il était comme sur une pente glissante … très glissante.

-Tirer les ficelles ? Il est vieux et sénile. C'est moi qui tire les ficelles.

Son ton était froid et distant. Il se rattrapa en souriant. Il se remit contre le canapé, passant son bras sur le dossier, sa main non loin des cheveux de la blonde en robe ultra sexy ce soir. Avait-elle envie de renouer le passé ? Même s'il avait été un véritable salaud ? L'attirait-il toujours autant qu'auparavant ? A tester ce soir …

-Si tu penses que je suis encore une marionnette, tu te trompes lourdement. Je suis libre de mes paroles et actes. Voltaire n'a aucun contrôle sur moi.

C'était pas beau de mentir. C'était même horrible. Mais dire le contraire, avenait à tout dire à Prue et  tout à révéler, son plan y compris.

-Je revins au sujet principal que nous avions dévié, pourquoi avoir refuser mon offre pour Peach ?

Il ne lâchera pas l'affaire. Cependant, il sentait qu'elle non plus, ne lâchera pas l'affaire. Il lui offrit un sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Jeu 4 Juil - 20:35

Deux choses que Françoise détestait. C'était tout d'abord de parler dans le dos des gens sans leur dire en face ce qu'on pense et ensuite de médire sur la personne, de mentir sur elle ou de croire une chose et d'avoir l'audace de le dire. Elle fixa froidement le garçon à ses paroles. Riri n'était pas faible bien au contraire. Elle était très forte. Françoise avait eut du mal à la battre. Elle avait dû user toutes ses forces jusqu'à l'épuissement. Ce n'était pas rien.

Riri était respectable et le ton médisance de Goû exaspéra Françoise. Elle inspira fortement, montrant son agacement face à de telles paroles. Il n'avait que mauvais caractère, se croyant plus fort que les autres. Il regardait mal ou était aveugle. Il aurait dû voir qu'elles étaient de même force égale mais c'était juste un élèment qui avait basculait à l'avantage de Françoise. La forme. Riri était fatiguée ce jour-là. Et Françoise l'avait comprit. Elle posa sa coupe brutalement mais sans la casser.


-Tu n'as pas à parler comme ça sur elle. Elle s'appelle Riri. Et non, elle n'est pas faible. Elle est très forte. La seule chose pour laquelle j'ai gagné c'était parce que j'étais plus en forme qu'elle. Sinon, ça aurait finit en match nul.

Elle le claqua aussitôt, prenant la défense de Riri bien que ce n'était pas son genre. Elle se fichait des autres et elle les laissait mener leur vie comme ils l'entendaient sans s'y préoccuper. Mais ça l'avait agacé ce ton et ses paroles médisantes. Il essayait pourtant de créer une conversation mais il était nul en social. Il était désagréable et se valorisait. Et pour valoriser les autres, il était nul aussi. Il énervait plus qu'autre chose. C'était sa petite personne qui comptait et personne d'autres.

Françoise reprit sa coupe pour boire une bonne rasade de ce champagne de bourge. Un excellent champagne sans nul doute mais coûteux. Elle tilta à la phrase lancée par le père. S'entendre avec le fils ? Elle faillit le tuer du regard. Mais elle se retenait. Elle ne devait pas regarder comme ça les adultes, c'était irrespectueux. Alors elle tut la réplique « s'entendre avec un prétentieux ? Vous rigolez ! ».

Prue ne sourit pas à la situation. Ca lui déplaisait. Tout tournait comme dans le passé, le même début de relation entre elle et Kaï … Elle se sentait mal. Elle essaya de le cacher, cette angoisse. Kaï tentait de savoir qui était cette amie. Et si Prue disait son nom, il ferait quoi ? On ne savait jamais avec lui, il serait capable de se venger si il n'avait pas ce qu'il désirait … Quoi, il la désirerait ? Vraiment ? Comme ce soir horrible il y a 16 ans de ça ?

Et si, il était un tyran. Il tyranissait Tyson et les autres, dans le passé. Les nombres d'entraînements qu'il leur donnait. Et c'était chaud ce genre d'entraînement. Effroyable même … Et limite ça les tuait d'épuissement à force … Donc oui, il était bien tyrannique, le cap'tain rabat-joie. Mais la réponse qu'elle attendait était au sujet du grand-père de ce dernier. Elle le fixa, impatiente. Et il répondit que non, que c'était lui tirait les ficelles … Pourquoi Prue ne le croyait pas ?

Elle finit sa coupe, habituée à l'alcool et le champagne comparé à la vodka, ce n'était rien pour elle. Elle soupira. Il insista en disant qu'il n'était plus une marionnette. Au moins, il admettait l'avoir été. Mais il restait à dire qu'il ne l'était plus. Faudrait qu'elle le vérifie … Elle vit le bras du jeune homme se posait derrière sur le dossier. Il était trop près pour sa santé mentale et physique. Le faisait-il exprès ? Elle cacha sa gêne et son trouble. L'entraînement de cacher ses véritables sentiments l'avait beaucoup aidé.

Kaï reprit le sujet contraignant. Chacun son tour de dévier les choses à sa façon. Elle soupira longuement en le regardant froidement. Elle décroisa élégament les jambes pour ramener la coupe vide sur la table. Elle recroisa ses jambes, d'un air sexy.


-Je ne suis pas vraiment sûre que tu tires vraiment les ficelles. Même ultra vieux, ton grand-père voudra tenir les rènes jusqu'à son dernier souffle. Ca m'étonnerait qu'il s'est retiré des affaires … Au fait, en parlant de ça … Comme Boris vient de s'échapper il y a peu et qu'il a envoyé un des ses sbires me menacer … Voltaire a sûrement dû essayer de le contacter. Ils sont sûrement en contact en ce moment … Tu ne crois pas ?

Le sujet allait être épineux. Parler de Voltaire et Boris dans le même sujet de discussion, ce n'était pas bon. Mais elle tenait à éviter le sujet sur le contract refusé …

-Voltaire ne lâcherait pas l'affaire de contrôler le monde. Il doit vouloir réssayer avec Boris …

Elle insista aussi. Même si ça énerverait le jeune homme ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Jeu 11 Juil - 21:10

Quel manque de tact. Tel père tel fils … Les deux ne savaient pas comment parler en général sans créer les foudres de leurs interlocuteurs. Sauf quand ils désiraient intensément quelque chose. Cependant, Goû avait échoué dans sa mission « séduire Françoise » pour l'avoir dans sa poche. Elle le fixa d'un air très glacial, les paroles du garçon avait refroidit la jeune fille. Elle se pressa de le claquer après avoir fortement inspirer. Il avait parlé trop vite, sans savoir. Comment rattraper sa bourde ? Il ne connaissait pas vraiment la jeune fille, il ne pouvait prévoir comment elle allait réagir. Visiblement, elle était très porté sur l'honnêté et disait en face les choses à dire. Franche et honnête. Goû racla sa gorge :

-De là où j'étais pour voir, le contraire m'avait frappé au visage.

Ce ne serait pas suffisant cependant cela suffira sans doute à la calmer. Elle devait avoir déjà son opinion sur lui … Rattraper le tout sera délicat … Il vit qu'elle tut une réplique sanglante à la remarque de son père. Cela ne sera pas facile de s'entendre … Pas tout de suite en tout cas …

-Un autre verre ?

Il le demanda gentillement, décidé à se rattraper et vite. Il avait finit également son verre et attendit une réponse positive avant de servir. Son père essayait de soutirer des informations à la jeune femme comme le nom de l'amie en question. Il essaya de convaincre aussi la blonde que Voltaire n'était plus dans les affaires. Elle n'était pas convaincue et enchaîna là-dessus, en évitant le sujet déplaisant … Les paroles figèrent le jeune homme qui se tut un long moment, la laissant parler.
Au fil des mots, la main de Kaï forma un poing. Bien sûr qu'il pensait que Voltaire devait avoir rejoint Boris. Le grand-père avait filé en douce sans prévenir son fils tout en lui demandant de le couvrir en donnant comme prétexte un voyage d'affaires en Russie.
Kaï devait le couvrir s'il voulait garder l'entreprise. Il était temps que le vieux crève. Kaï était toujours une marionnette quoiqu'il en dise. Prue n'allait apprécier qu'il couvre son grand-père. Cependant, il n'avait aucune preuve pour dire que Voltaire traîne avec Boris … Et Kaï ne savait pas où était exactement en Russie son grand-père …
Kaï soupira, finissant son verre d'un coup, cul sec. Il se servit et remplissa aussi le verre de la blonde.
D'une voix sèche et distante :


-Je n'en ai aucune idée s'il va le rejoindre ou non. Sans doute. En tout cas, je n'en sais rien. Mais il se débrouillera s'il se fait attraper. Je ne l'aiderais pas, cette fois …

Il avala cul sec à nouveau le nouveau verre qu'il s'était servit. Comme pour se donner contenance. Il était habitué à l'alcool, ça ne montait pas encore. Deux verres de champagne, ce n'était rien. Cependant, en fin de soirée … Il inspira.

-C'est vrai qu'il a toujours voulu mener son monde à la baguette. Pas cette fois. C'est finit.

Prue lui posera sans doute la fameuse question « cette fois ? Tu l'as aidé une autre fois ? Avant ? » Elle sera sans doute offusquée. Qu'importe, ce n'était pas le plus important. Il glissa son regard sur elle en revenant à sa position initiale.
Elle avait décroisait les jambes pour les recroiser à nouveau. Il attrapa le verre à nouveau plein de Prue et le lui ramena. Elle était à croquer ce soir … Trop tentant. Il se reprit, il la dévorait presque du regard que ça serait devenu gênant si les enfants l'auraient remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Ven 19 Juil - 18:12

De là où il était ? Oui de loin sans doute ! Quand bien même. Il n'avait pas à insister là-dessus sans être certain. Il avait voulu l'entasser et mettre en valeur Françoise. Il a échoué. Elle le fixa encore avec mépris sans rien ajouter. Elle le détestait déjà. Ses grands airs d'aristocrate à se croire supérieur aux autres, et à essayer de mettre les gens à sa solde. Elle ne se laissera pas avoir aussi facilement … Elle inspira lorsqu'il lui proposa un nouveau verre.

Un verre, c'était suffisant. Elle avait sans doute 16 ans, ce n'était pas une raison de commencer. Elle fit un froid sourire en déclinant le verre et piochant dans le bol à biscuits apéro. Elle avait faim après une telle journée. Bien que ce n'était pas très dur, ça avait été léger aujourd'hui, ce qu'elle avait fait l'avait affamé quand même. C'était quand qu'ils passaient à table ? Ou était-ce simplement un apéritif ? Sa mère avait parlé d'un dîner.

Alors vivement qu'ils passent à table … Les biscuits apéro très peu pour elle mais ça calmait un peu sa faim et le vertige procuré par l'alcool. Sa mère discutait toujours avec Kaï. Elle aussi avait un petit creux mais elle ne le montra pas et ne piocha pas dans le bol face à elle qui la tentait. Ce n'était pas qu'elle tenait à sa ligne mais depuis qu'elle était adulte et dans le mannequinat, elle avait apprit que cela ne se faisait pas. Et même, une belle femme ne devait pas être une morfale …

Elle était plus intéressée à l'heure actuelle par la présence de Kaï et sa réponse. Au moins, ils avaient dévié le sujet épineux. Mais ce nouveau sujet ne serait pas autant épineux ? Sans doute. Tant pis, au moins, ce n'était plus elle qui était embêté. Mais lui, maintenant … Heureusement qu'elle tenait bien l'alcool et que sa fille était sage. Le père et le fils tenaient à rendre saoûl la mère et la fille ?

Le père d'accord, le fils c'était un peu bizarre à son âge. Prue se mordilla la lèvre fixant le jeune homme. Et elle remarqua aussitôt qu'il commençait à être agacé par la tournure de la discussion. Elle avait raison, le sujet était tout aussi épineux que le précédent. Il n'aimait pas qu'elle reparle du passé où il était une simple marionnette dans les pattes de Boris et de Voltaire. Il n'appréciait pas qu'elle ne le croit pas.

Elle fut étonnée par le « cette fois ». Elle fronça les sourcils, le fixant étrangement. Comment ça ? Il l'a aidé autrefois ?


-Cette fois ? Ne me dis pas que tu as aidé ton grand-père après tout ce qu'il avait fait ? Il y avait des preuves de sa complicité avec Boris … Tu … Tu les as effacé pour l'aider ?

Choquée, elle fixa encore plus bizarrement, comme si il était fou. Plutôt monstrueux ! Ca faisait de lui un complice aussi …

-Tu te rends compte de ça ?

Et comme ça faisait prescription après tant d'années … Il ne pourra être jugé de complicité. La bouche ouverte, elle n'en revenait pas. Il aurait mieux fait de se taire. Elle avala sa salive, essayant de se reprendre.

-Tu as plutôt intérêt de ne plus être de son côté ou je te jure que tu auras affaires à moi ! Et tu t'en sortiras pas …

Sa voix se tut lentement remarquant le regard de braise du jeune homme sur elle. Ca eut pour effet de la calmer. Il lui tendit un nouveau verre qu'elle accepta aussitôt pour en boire quelques gorgées pour masquer son émoi. Elle sourit. Il la désirait toujours, si ce n'était plus ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Dim 28 Juil - 20:42

Le plan de Goû avait échoué lamentablement. Françoise semblait le haïr. C'était le cas de le dire. Elle refusa poliment le verre alors que lui s'en était servit un comme si de rien était. Il avait fourché et avait eut tort d'abaisser Riri. Il avala sa salive, embêté. La suite de cette soirée s'annonçait … Morbide. Il fronça les sourcils, les lèvres pincés, évitant de souffler. En face, les adultes discutaient d'un sujet basculant, les mettant sur les nerfs. Effectivement, cette soirée sera bien morbide et ennuyante. De chaque côté, c'était tendu. Prue avait presque incendié Kaï sur place. Elle n'en revenait pas qu'il ai aidé son grand-père. Kaï avait prévu cette réaction. Il avait de quoi réagir de cette manière. Aider un monstre pareil, il fallait être odieux aussi, tout comme le vieux. Kaï ne pouvait que comprendre la blonde dans sa crise. Le jeune homme n'avait pas été claire, surtout après tout ce que Boris et Voltaire lui avaient fait de mal.
Cependant, Kaï n'avait pas eut le choix. Pour garder son héritage, il avait dû aider son grand-père en tant que petit-fils et témoin. Le jeune homme avait donc effacé les preuves et avait donné un faux témoignage pour éviter à Voltaire la prison. Boris n'avait pas échappé mais le vieux si.


-Je comprends bien ta réaction et à ta place, je réagirais pareil. Tu peux me traiter de lâche et de sournois. A cette époque, je ne pensais qu'à moi et à mon héritage …

Et ça n'avait pas changé. Si Prue était là, il le désirait vraiment cependant il n'avait pas que l'attirance. Au début, son plan était tout autre. Il voulait une femme pour un remariage, juste le temps que Voltaire crève et le tour était joué. Kaï garderait l'héritage, l'empire des Hiwatari et sa réputation de tombeur de filles resterait intacte avec une femme à ses côtés.
Cependant, il fallait une femme qui joue la comédie, qui rafolait de l'argent et qui n'était pas à cheval sur certaines choses. Une femme qui acceptait de jouer le jeu et qu'il le laisserait s'amuser avec de beaux jeunes hommes …
Tout cela avait changé lorsqu'il avait revu Prue. Changé était un bien grand mot. Il la désirait, elle n'était pas comme les autres femmes. Le problème, hé oui cela ne pouvait être si simple, c'était qu'elle n'accepterait pas son plan. Elle ne serait pas d'accord et d'abord, elle serait sûrement choquée qu'il serait de l'autre bord.
Alors, il a décidé à autre chose. Cependant, pour la blonde, ce ne serait pas très correct. Mais son avocat qu'il a vu tôt dans la journée avait trouvé ce plan magnifique. Il fallait avoué que maître Nara était fourbe et calculateur. Si Kaï perdait la société et son héritage, Nara n'aura aucun bénéfice. Donc, il désirait tout comme Kaï avoir ce foutu héritage et ils attendaient impatiemment la mort de Voltaire … Nara était sadique.
Kaï ravala sa salive, ne sachant plus quoi faire. Pourquoi ne pas laisser les choses se passer telles qu'elles devraient se passer ? Il laissait le hasard ou le destin décider. Il essaya de sourire à nouveau. Son regard dévia à nouveau sur les courbes délicieuses de la blonde qui s'était calmé bizarrement … Sans doute qu'elle avait remarqué le regard de feu qu'il avait posé sur elle à l'instant …
Louis arriva à ce moment-là :


-Puissez-vous passer à table, tout est prêt.
-Merci Louis.


Il se leva, fixant la blonde, montrant l'autre bout de l'entrée où était la salle à manger. Il laissa la mère et la fille passer pour aller s'installer à la table. Il aida la jeune femme à s'asseoir et à avancer sa chaise. Goû fit de même avec Françoise, galant.
Louis arriva avec une bouteille de vin blanc pour l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mer 31 Juil - 15:05

Prue s'abstint de le traiter de lâche et de sournois bien que l'envie était là, elle ne le fit pas. Elle se contenta de soupirer longuement pour lui clarifier ce qu'elle en pensait. Il avait un choix, le plus stupide et le plus idiot mais il l'avait fait. On n'allait pas revenir là-dessus. Du moment qu'il ne recommençait pas … Avait-il vraiment changé ? Il devait encore penser qu'à lui et à son héritage … Ou alors, étant adulte, à présent, il était devenu responsable … Peut-être.

Elle le vit se perdre dans ses pensées. Elle en profita pour le regarder en détail, peut-être un peu trop. Elle vérifia que les deux jeunes étaient occupés à se tuer des yeux pour ne pas se préoccuper par leurs parents. Elle put retourner à sa contemplation sans être gênée. Il était magnifique. Son physique était vraiment devenu plus viril, plus homme. Il était très mignon. Il l'attirait d'une manière indescriptible. C'était puissant. Cette attraction était puissante.

Elle passa son regard sur les mains du jeune homme. Mains fermes et masculines à souhait. Elle rêvait qu'il les glisse sur son corps de femme. Lentement, sûrement … Sa respiration se bloqua rien que d'imaginer la chose. Elle se contint lorsque Louis entra dans la salle leur disant qu'ils pouvaient aller dans la salle à manger, que c'était prêt. Françoise ne se fit pas prier, affamée. Les gâteaux apéritifs ne lui avaient pas suffit. Et c'était mieux un repas équilibré que de s'empiffrer de trucs salés en apéro …

Prue se leva lentement, comme las. Elle n'avait pas pu finir son observation. Quelle poisse … Mais elle allait être vraiment gênée si ça continuait. Elle soupira suivant Louis dans la salle à manger. Françoise, à ses côtés, avait l'air agacée :


-Ce gosse de riche est insupportable …

Elle l'avait chuchoté. Et sa mère chuchota aussi :

-Ce n'est qu'une soirée. Survie.
-Mouais …


Prue se retint de rire allant s'asseoir là où Kaï lui montrait. Elle s'assit, se laissant bien installer par le jeune homme. Françoise tua presque du regard Goû lui intimant que ce n'était pas la peine. Elle s'aida elle-même à s'asseoir, agacée. Prue fixa Louis apportait une bouteille de vin blanc. Décidément, cette soirée sera arrosée. Et elle ne put s'empêcher de lancer, ironique :

-Tu as quoi derrière la tête, Kaï ? Me soûler … ? Fais gaffe, il y a ma fille.

Elle ria pour montrer qu'elle déconnait comme toujours. Elle reprit son souffle :

-Tu te doutes que je blaguais, Kaï. N'aurais-tu pas changé sur ce plan-là ? As-tu encore cet humour de gosse de riche coincé ?

Elle fit des gros yeux, amusée. Sa fille se retint de rire, toussant faussement. Dis donc, sur ce point-là, elles se ressemblaient et s'entendaient. Et c'était ce qui inquiétait la blonde. Si sa fille lui ressemblait et si Goû ressemblait à son père, il se pourrait que leur histoire se finisse comme celles de leurs parents … Ce que Prue craignait terriblement.

Elle ne faisait vraiment pas attention que le fils de Kaï était aussi à table. Françoise avait l'habitude de ce genre d'humour de folle blonde. Mais Goû n'allait pas le comprendre et il allait le prendre mal. Ha la la, tel père, tel fils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Dim 4 Aoû - 21:09

La fine troupe passa à table lorsque Louis les appela. Kaï et son fils, en parfait gentleman, aidèrent les demoiselles à s'asseoir à table. Pour Kaï, ça passa comme une lettre à la poste mais Goû se fut une toute autre histoire. Françoise, l'air très énervée, le repoussa pour s'asseoir d'elle-même. Elle n'avait pas encore digéré les paroles de tout à l'heure du garçon. Il essaya de paraître neutre cependant au fond de lui, il le prit mal. Il allait s'asseoir près d'elle, sans se démonter. Louis apporta une bouteille de vin blanc à table pour l'entrée qui ne tarderait pas à venir. Kaï ne savait pas pourquoi mais Prue allait vite monter l'atmosphère, et ce, seulement après quelques coupes de champagne.
Bien entendu, comme à son habitude, elle glissa une remarque déplacée à table, et cette remarque était destinée à Kaï. Cela n'avait pas changé, il avait toujours été sa tête de turc préférée parce qu'il ne souriait jamais et n'avait, selon elle, aucun humour. Ou plutôt, il avait un humour de « gosse de riche coincé ». Kaï se contenta de sourire à la remarque alcoolisée, faisant semblant d'être amusé, malgré qu'intérieurement, il n'appréciait guère cette remarque. Car elle était véridique. Son plan premier était de la rendre un peu saoûl. Il aurait laissé Goû et Françoise à la charge de Louis qui les auraient conduit au lit, laissant les adultes profiter seuls de la soirée …
Il avouait, ce plan sortait plus d'un pervers qu'un adulte responsable et civilisé … Il glissa son regard sur son fils qui ne comprenait pas cet humour-là. C'était vrai, tel père, tel fils. Goû ravala sa salive, sentant le regard de son père. Celui-ci lui sourit pour qu'il ne soit pas touché par ce genre de remarque dites amusante. C'était l'humour noir de la blonde … Et il se demandait s'il ne pourrait pas rentrer dans son jeu …


-Ho malheur, mon plan vient d'être mit au grand jour … Pauvre de moi.

Goû sourit, son père ne s'en démontait pas. Et le fils allait faire pareil si Françoise lui lançait de telles remarques acides.

-Dommage qu'il y a ta fille et mon fils.

Kaï fit un sourire blagueur à la blonde pendant que Louis apporta les entrées, servant en premières les demoiselles.

-Moi aussi, j'essaie de blaguer un peu. Qu'en penses-tu ?

Louis déboucha la bouteille de vin blanc et servit les deux adultes d'un bon verre. Il ne servit pas les enfants, leur apportant de l'eau et des bouteilles de jus de fruits. Kaï tentait l'humour cependant il craignait que Prue ne l'apprécie guère. Il but quelques gorgées du vin blanc après avoir levé un peu son verre en direction de la blonde. Un plan qui pourrait tomber à l'eau, malheureusement. Il espérait que non … Cependant, ce plan pourrait être foireux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mer 7 Aoû - 14:34

Le passé pouvait être un poison terrible lorsque les effuves de souvenirs s'emmiscent entre deux anciens protagonistes. Prue replongea dans ces souvenirs là où elle rabaissait Kaï autant qu'elle le pouvait, défendant Tyson à chaque fois que le rabat-joie le rabaissait. Elle se rappela des prises de becs assez brutales mais jamais, elle ne s'était plainte. Au contraire, elle adorait se quereller avec lui. Elle appréciait sa présence, ses prises de têtes.

Elle avait commencé lentement à l'aimer, petit à petit, à être attirer par cet iceberg de garçon, qui se fichait des sentiments des autres. Elle leva un peu la tête, écoutant Kaï essayait de blaguer. Est-ce l'alcool qui la faisait divaguer ainsi ? Ou le rappel de souvenirs lancinant qui l'empêcha de rire à l'humour méprisant du jeune homme ? Elle ricana cependant froidement, exaspérée. Elle soupira également fortement.

Ce soir, elle se retrouvait à la même table de celui qui lui avait volé ce qu'elle avait de plus cher. Celui qui lui avait abandonné avec un bébé à élever. Une jeune fille qui, à présent, était aussi à cette table, ne sachant pas qu'elle regardait son père biologique et se foutait royalement de lui … A ses côtés, il y avait son demi-frère, avec qui elle commençait à avoir le même début de relation que Prue et Kaï avaient en se connaissant à peine …

Et cette scène faisait froid dans le dos. Prue craignait que sa fille tombe amoureusement de Goû. Ca rmalgré ce que Françoise pourrait dire, comme Prue avait dit et disait encore, la jeune fille finirait pas tomber amoureuse, c'était inévitable. Ils se ressemblaient trop. Il était peut-être temps de remettre les pendules à l'heure avant que tout ne devienne compliqué. Avant que l'irréparable se produise … Mais Prue n'en avait pas encore la force.

Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était d'empêcher Françoise de croiser trop souvent Goû toute seule. Il fallait que la mère soit en permanence entre les deux pour veiller au grain quitte à réveiller des soupçons en Kaï. Elle ne pouvait pas le dire … Elle n'avait pas peur de le dire mais peur que ça change leur quotidien à elle et à sa fille. Prue était adulte et responsable. Elle voulait pourtant donner une leçon à Kaï en lui cachant la chose.

Le jour où il l'apprendra, ça sera comme un coup de glaive dans l'eau. Et il pourra crier sur elle en disant qu'elle aurait dû lui dire, même à leur retrouvaille, elle aurait dû le dire. Mais elle, elle ne dira que « tu n'avais pas à savoir. Tu m'as abandonné ce jour-là ». Quelle ironie de le revoir et de faire autant de manières d'amitié. Mais elle était encore attirée. Il lui plaisait toujours. Encore une fois … Après, elle oubliera.


-Ta blague est pourrite.

Elle sortit de ses pensées pour le dire enfin. Ca avait tenu au fond de sa gorge, il fallait que ça sorte. Son plan à elle, le faire souffrir autant qu'elle a souffert. Le séduire, l'attirer dans un lit et l'abandonner le lendemain matin. Mais elle n'était pas lui, y arrivera-t-elle ? Louis servit les verres et elle prit le sien le levant  :

-Tu n'as pas changé, en fait, côté humour.

Se venger. Bien qu'elle ne savait si elle avait le cœur à le faire. Allait-elle encore se perdre ? Non, elle ne devait pas se perdre mais le faire, se venger. Il lui avait fait tellement de mal en s'en allant comme un traitre et la laissant avec un bébé à élever, seule. Elle n'aura aucun scrupule ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Ven 30 Aoû - 20:25

Kaï essayait de détendre l'atmosphère depuis le début même s'il savait que ce serait quasi mission impossible surtout après ce qu'il avait fait à Prue par le passé. Il ne devait pas s'attendre à ce qu'elle lui saute dans les bras et qu'elle accepte tout, tout de suite. Bien au contraire, la jolie blonde sera sur ses réserves et sera distante. De ce fait, l'alcool était un élément important pour l'aider dans son plan. Elle finira par se détendre, à s'adoucir et à lui tomber dans les bras. Ce n'était pas quelque chose de très excellent et de convenable cependant, il n'avait pas le choix pour réussir. Il finira bien un jour à l'amadouer et avoir ce qu'il veut. Le désir d'avant ne pouvait s'être évanoui avec le temps et la rancoeur. Si elle avait eut du désir un jour, elle devait l'avoir pour toujours. Il l'espérait énormément sinon il pourrait dire adieu à son empire et à sa réputation. Son grand-père le fera chuter de haut, cela, il pouvait en être certain …
Louis avait ramené du vin blanc plus l'entrée. Qu'ils mangèrent dans l'instant, Prue trouva l'humour de Kaï toujours autant « pourrit » qu'avant. Il n'avait pas changé selon elle, il tira une grimace à cette conclusion :


-Tant pis. Du moment que j'ai changé dans autre chose. L'humour peut s'arranger encore, non ? Tu pourrais m'aider à le changer ?

Il lui sourit, terminant son assiette. La discussion continua jusqu'au plat principal. La soirée passait lentement mais sûrement. Kaï ne désirait qu'une chose. Que les enfants disparaissent dans un coin du manoir loin d'eux pour discuter entre ados, laissant les adultes discuter, eux, de choses d'adultes, de très intéressantes.

-Plat principal : du canard à l'orange avec son accomplagnement.

Louis servit à nouveau les jeunes gens en premier puis les adultes. A côté de Prue, Kaï hésitait à poser sa main sur la cuisse de la jeune femme. Que penserait-elle ? Serait-elle assez éméchée pour le laisser faire ? Louis déboucha une bouteille de vin rouge et les servit dans un autre verre que celui du vin blanc.

-Comment trouvez-vous le plat, les mesdemoiselles ?

Kaï s'inquiéta auprès des demoiselles, leur souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mar 3 Sep - 15:29

Comment cette soirée allait-elle se dérouler ? Ils n'étaient qu'à l'entrée et déjà ça partait en sucette. Prue montrait son arrogance en disant que l'humour de son hôte était toujours autant aussi pourrit qu'avant, il y a 16 ans de ça. Sa fille ne disait rien, se contentant de manger son assiette, soulagée que Goû n'essaie pas à nouveau de débuter une conversation. Elle préférait, de loin, écouter les adultes discuter même si leur discussion semblait étrange à ses oreilles.

Parler du passé devait être bizarre, en fait. Françoise ne savait pas ce que pouvait ressentir sa mère à ce moment prévis mais elle était sûre d'une chose, elle le saura plus tard, bien plus tard. Lorsqu'elle aura suffisamment grandit et surtout quand elle aura l'âge que sa mère avait aujourd'hui. Cette dernière inspira fortement, essayant de se reprendre. Cette conversation tournait mal et enveminait l'atmosphère. Elle devait réchauffer l'air.

Elle était toujours partagée entre se venger ou rester neutre et recommencer tout à zéro. C'était dur de choisir entre son cœur qui criait à la vengeance d'un côté et de l'autre son esprit qui demandait du calme après toutes ses années à attendre, à espérer que tout ne bascule pas. Elle ne savait pas sur quel pied danser et ça l'angoissait. Elle soupira en fixant Kaï. Son corps était à nouveau attiré curieusement et inexorablement vers lui.

Comment empêcher une telle attirance de se faire encore ? C'était difficile de l'empêcher. C'était plus fort qu'elle. Alors, elle se disait qu'elle laisserait faire les choses telles qu'elles doivent se faire … Oui, elle laissera le temps s'en charger. Advienne qui pourra … Elle sortit de ses pensées quand Kaï reprit la parole, lui demandant de l'aider à changer son humour. Elle sourit :


-Ca sera dur, mais je promets d'essayer.

Elle lui sourit chaleureusement, un peu, sûrement l'alcool. Louis, le majordorme du jeune homme arriva avec le plat de résistance. Françoise sentait déjà les kilos arriver, peu habituée à manger autant. Prue connaissait sa fille, avec l'entrée c'était suffisant pour la petite. Elle préféra rester poli et manger dès que les autres commençèrent aussi. Le vin blanc laissa place au vin rouge. Prue fit une légère grimace discrète. Du moment que ce n'était qu'un verre par différents vins.

Kaï, lui, buvait ça comme du petit lait. Prue n'était plus habituée à boire autant … Qu'avait donc en tête ce cher Kaï ? C'était une bonne question. En parlant de question, il en posa une sur le plat en direction des « filles », des mesdemoiselles comme il disait si bien. Prue hocha juste la tête.


-Très bon ! Fit Françoise, souriante.

C'était de la gourmandise que faisait là la petite Françoise. Mais pour ne pas vexer son hôte, elle mangea son assiette comme elle put, essayant de garder de la place pour le dessert. Espérant qu'il n'ai pas de fromages entre deux …

-Excellent, Kaï. Ce vin rouge se marie bien avec le plat.

Genre, elle faisait sa connaisseuse … Malgré sa moyenne connaissance en goût et en vin, elle devait reconnaître que c'était très bon comme dirait sa charmante fille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mer 4 Sep - 13:53

Kaï retrouva son air satisfait lorsque Prue remit en place une bonne atmophère. Elle ne semblait plus en colère ou tendue. Le vin aidait en quelque chose ? Il fallait donc continuer de servir. L'entrée laissa place au plat principal, du canard à l'orange. Il avait expressement demandé en cuisine de se surpasser pour ce soir, comme s'ils recevaient une très haute personnalité. Kaï devait gagner des points pour ce soir et tout était bon, pour y arriver. Il demanda à ses invitées comment elles trouvaient le repas et Françoise fut la première à répondre. C'était très bon. Kaï lui sourit, levant un peu son verre. Il posa son regard sur Goû qui ne disait rien … Il regardait Françoise du coin de l'oeil, essayant toujours de trouver un sujet de discussion qui ne partirait pas en vrille. Hélas, ce n'était pas simple. Françoise n'était pas une fille ordinaire qu'on pouvait avoir facilement en la complimentant ou en chantant ses louanges … Il se contenta de finir son asssiette, las. Prue reprit la parole en disant que c'était excellent que le vin se mariait divinement avec le repas. Un point de gagné.

-Je suis ravi que ça vous plaise … Et si on passait au salon pour le digestif ?

Tout le monde avait finit et Louis débarrassait. Aller au salon et se reposer tout en buvant un excellent digestif qui leur permettra de digérer. Kaï se leva pour aider Prue à se lever tout fixant Goû qui n'osait pas faire de même avec Françoise. Goû savait ce que voulait transmettre par le regard son père. Emmener Françoise visiter le manoir ou se promener dehors sous les étoiles pour laisser les adultes seuls et tranquille. Goû soupira discrètement, se tournant vers Françoise :

-Aimerais-tu visiter le manoir pendant que mon père et ta mère prennent le digestif ?
-Très bonne idée, Goû. Pourquoi pas … Le manoir est magnifique et il comporte d'innombrables salles. Allez-y les jeunes.


Il attendit que Prue soit prête puis alla vers le salon en espérant qu'elle le suive et que sa fille ne fasse pas comme sa mère à son jeune âge. Sa mauvaise tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Sam 14 Sep - 20:24

Le repas se passa rapidement. L'entrée tout comme le plat de résistance était succulente. Il n'avait rien à redire, ce soir, elles avaient bien mangé. Leur hôte reprenait des points positifs. Il avait mit les petits plats dans les grands pour les satisfaire. Les verres de vin s'alignaient et Prue était dans une sorte de brouillard constant. Elle cogitait énormément sur sa façon de faire par la suite. Elle était entre deux feux.

Celui de se venger et celui de rien faire, le laisser mariner dans son jus jusqu'au moment où il le saura. Il le saura bien un jour … Ou pas. Par qui le saura-t-il ? Hilary ne savait rien, Tyson encore moins. Seule, Prue le savait et ça devenait pesant à la longue. Elle aurait voulu le dire à quelqu'un. Mais elle n'avait jamais su à qui le dire, malheuresement … Elle devait garder pour elle, ce secret …

Elle sourit bizarrement. Non, elle tenait l'alcool mais ses effluves plus ses multiples pensées la rendaient étrange. Elle hésitait trop et sa petite voix intérieure lui soufflait de ne pas hésiter. Et pourtant … Une autre voix lui disait de rester raisonnable. Quel cruel dilemme … Elle soupira. Kaï proposa d'aller prendre un digestif. Après un tel repas, cette idée était salutaire. Elle hocha juste la tête, en souriant légèrement.

Kaï aida Prue à se lever. Elle se laissa faire sans rien dire, remarquant que Françoise se levait toute seule que Goû ne l'aidait pas … Françoise était soulagée que cet idiot ne fasse pas pareil. Mais la suite allait … Lui déplaire fortement. Goû proposa à Françoise de visiter le luxueux manoir. La jeune fille fit de gros yeux puis implora sa mère des yeux. Ca passa inaperçu à Kaï car ce dernier trouvait l'idée géniale, pressé sûrement de se débarasser des jeunes et de rester seul un moment avec la blonde …

Prue soupira comprenant la chose :


-Excellente idée, je trouve aussi. Françoise …

Sur un ton qui disait ou plutôt ordonnait à la jeune fille de le faire. Bien que ça ne plaisait pas à Prue de laisser ces deux-là seuls. Françoise fit un hum exécrable et non discret. Prue le sentait. Françoise venait de dépasser les limites de sa politesse pour aujourd'hui. Son calme olympien venait de saturer et elle était à la limite de l'énervement … Prue sourit, amusée, suivant Kaï dans le salon.

Elle l'attrapa par le bras, l'air mesquine
 :

-Dis donc toi … tu voulais nous voir tout seuls … Hum … Petit coquin !

Elle ria, très amusée, le lâcha, sautant sur le fauteuil puis s'asseya correctement, attendant sagement le fameux digestif. Elle lui adressa un regard étrangement charmeur. Vengeance or not vengeance ? Une petite Vendetta ?
Toujours dans la salle à manger, Françoise tua le garçon des yeux :


-Tu aurais pu garder cette idée lumineuse pour toi !

Elle soupira longuement avant de se reprendre, l'air mauvaise :

-Dis moi, tu as une arêne ici ? J'ai envie de me défouler. Pas de visiter. Tu ne vas pas me refuser un match ? Moi, ton invitée.

Elle eut un sourire mesquin, tapotant le torse du garçon, du doigt ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mar 17 Sep - 14:31

Bien entendu que c'était une excellente idée. Les jeunes visiteront pendant qu'ils laisseront tranquilles leurs ainés. C'était normal après tout. Cependant, Goû et Françoise, surtout la jeune fille, n'étaient pas très disposés à se retrouver seuls. Les adultes s'éloignèrent vers le salon. Ils allaient enfin parler sans retenue. En présence des enfants, ce n'était pas simple. Seul avec Prue, Kaï pourra aborder bien d'autres sujets plus … intimes. Et appliquer son plan. La blonde l'attrapa par le bras alors qu'ils se dirigeaient vers le salon pour prendre le disgestif. Elle ne manqua pas d'humour une nouvelle fois et sa franchise ne montrait toujours pas de limites. Coquin ? Sans doute. Ils étaient adultes, ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, dans la limite du possible, vu que même si les jeunes étaient dans une autre salle, ils n'était pas si loin … Ils pourraient débarquer à tout moment, ces scrapules. En attendant, ils avaient un peu de temps. Ces jeunes vont finir par trouver une activité loin de adultes, les tenant éloigner le plus longtemps possible. Kaï faisait confiance à son fils pour cela.
Prue lâcha Kaï pour aller s'installer dans le fauteuil. Il ne loupa pas le regard charmeur de la blonde. Il lui sourit, sans rien dire, la laissant croire ce qu'elle veut. Et finalement, elle n'était pas si bête et savait parfaitement ce qu'il avait en tête. Il alla chercher des verres sur un plateau et servit le digestif avec des gestes calculés. Il revint vers elle, tendant son verre :


-Tiens … Ne sommes nous pas mieux … Tous seuls ?

Il s'asseya à ses côtés, se rapprochant. Seuls, Prue allait être plus franche et plus extravertie. Elle allait dévoiler son côté séductrice. Sauf si elle avait changé là-dessus. Cependant, jusqu'ici, il n'avait pas remarqué de changement. Les regards en coin, le fait qu'elle le dévore des yeux lorsqu'elle croit qu'il ne remarque rien … Kaï n'était pas dupe.

-J'aimerais savoir une chose … Je t'ai parlé de ma vie actuelle, que je suis veuf et que j'élève seul Goû. Par contre, je me rends compte, avec regrets, que je ne t'ai pas renvoyé la question. Même si la presse parle beaucoup de toi, elle ne parle d'aucun homme dans ta vie. Elle n'a jamais parlé du père de Françoise …

Peut-être ne devrait-il pas lancer le sujet. Il savait de sources sûres qu'elle était célibataire et qu'elle élevait seule sa fille. Ce qui le titillait, était le fait que personne ne savait qui était le père de Françoise.

-Tu ne peux pas être veuve, tu n'as épousé personne. Je suis désolé si je pousse loin ma curiosité. Je veux juste en savoir plus sur toi depuis …

Il se tut, l'air étrange. Quel âge avait Françoise déjà ? 16 ans ? Ca faisait combien de temps qu'ils ne s'étaient pas revu depuis cette fameuse nuit ? Il eut un regard étrange. Cependant, il balaya toutes ses pensées incongrues de sa tête … Impossible.
Goû se retint de soupirer devant la jeune fille. Celle-ci lui en voulait visiblement et désirait plutôt se battre au Beyblade que visiter. Pour la situation, ça ne changera rien au plan de son père. Du moment que les deux jeunes soient loin des adultes … Goû sourit. Cela lui permettra de voir la puissance de la jeune fille.


-D'accord ! Suis moi.

Il l'entraîna vers une salle au sous-sol et montra une arène, sortant sa toupie :

-Tu es prête ? Hypervitesse !

Il lança sa toupie attendant son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Jeu 19 Sep - 19:48

La soirée n'allait pas durer à force … Prue avait échappé à la question embêtante et elle n'en était pas vexée que Kaï ne lui demande quoi sur sa vie privée. Pas une seule fois, le jeune homme avait posé la question et c'était mieux ainsi. Elle ne saurait que dire. Mentir ? Fuir ? Dévier ? Kaï connaissait cette dernière méthode. Et il savait comment la parer alors … Elle ne pouvait pas l'utiliser.

Elle ne s'était jamais préparé à y répondre et n'en avait guère envie. Si elle voulait garder pour elle la vérité, c'était son droit. Pour le moment, elle avait décidé de garder ça pour elle. Elle ne voulait pas le révéler maintenant. Et son esprit prit l'amère décision de se venger. Oui, il le méritait. Il l'avait abandonné ainsi sans donner de nuouvelles et avait joué avec ses sentiments sans état-d'âmes comme un véritable salaud.

Elle allait jouer de lui comme il avait joué d'elle. Assise dans le fauteuil, elle le regarda servir les verres d'une élégance qui lui était propre. Elle sourit, le regardant arriver, tendant un verre vers elle. Elle le prit et l'attendit qu'il s'assoit près d'elle. La vendetta pouvait commencer.


-Oui c'est vrai … On est bien mieux, seuls.

Elle lui sourit chaleureusement. Ils étaient presque collés, elle posa son regard dans celui du jeune homme. Sa respiration augmentait au fur et à mesure que la chaleur montait aussi. Mais la suite des paroles de Kaï va faire descendre la température de très haut … De caliente ça allait tomber à zéro degrés … Un froid hivernal venant de Russie ou plutôt d'un iceberg Russe … Elle se figea, baissant le regard.

Il tenait à savoir … Il voulait savoir plus sur elle. Et surtout savoir qui était le père de Françoise. Ca avait plombé l'ambiance car elle ne voulait pas lui dire. Pas maintenant. Et le malaise augmenta. Elle s'écarta de quelques centimètres, la gorge sèche. Dans deux minutes, elle allait fuir. Elle se disait que c'était une mauvaise idée d'être venue. Elle aurait dû refuser. Elle se trouvait mauvaise de vouloir se venger, de tout lui dire.

Elle tomberait à son niveau. Elle soupire, terminant son verre, se levant. Et le fait que Françoise était seule avec Goû … Son demi-frère et qu'ils pourraient tomber malincontreusement amoureux l'un de l'autre … L'horreur.


-Je suis désolée. Je viens de me rappeler de quelque chose d'urgent, que j'ai oublié.

Non mais en fait, elle fuyait. Elle se sentait nulle de faire ça mais tant pis.

-Je n'ai pas à te raconter ma vie. Tu as fuis il y a 16 ans, tu es partit sans laisser de nouvelles. Alors je n'ai pas à te répondre.

Elle posa son verre et s'engagea dans le salon pour aller récupérer sa fille :

-Françoise ? Où tu es ? On y va !

Cette dernière avait suivit « son demi-frère » dans une salle où il avait une arène. Ils lançèrent leurs toupies et elle se rendit compte de la puissance du spectre du garçon. Agréablement surprise, elle regarda leurs toupies tournaient et s'entre-choquaient, remarquant qu'elle n'arriverait sûrement pas à gagner facilement … Elle entendit sa mère l'appelait.

-Ha non, c'est pas vrai …

Elle sourit au garçon, agacée.

-Heu … On devra s'en refaire un, désolée.

Elle récupéra sa toupie puis s'en alla dans le couloir où sa mère avait l'air bizarre.

-Maman … Qu'est-ce qu'il y a ?
-On doit rentrer.


Françoise était déçue et Prue était à la limite de l'énervement. Ca avait commencé comme ça avec Kaï. Par un match. Et à voir, sa fille voulait tant combattre Goû … La situation allait s'aggraver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Mar 24 Sep - 14:43

La soirée allait bien se finir, les enfants étaient partis de leur côté, sagemment, même si la petite Françoise n'avait pas eut l'air très enthousiasmé de suivre Goû dans le manoir, seule. Kaï et Prue étaient enfin seuls et tranquille dans le salon. Kaï remplit deux verres d'alcool et les amena vers la blonde assise sur le canapé. Elle même trouvait qu'être seuls était beaucoup mieux … La suite ne semblait que prometteuse. Rien ne pouvait prédire que cela allait dégénérer dans les minutes qui suivaient … Cependant, Kaï tenait à savoir un peu plus sur la vie et le passé de Prue où il avait été forcé d'être absent. Il avait ses torts et comprendrait un peu qu'elle ne veuille pas lui parler de cela. Mais il avait été franc et avait parlé de sa vie actuelle. Il pensait qu'il était en droit de savoir pour elle en retour. Sans se douter de la réaction violente de la jeune femme, il lui posa la redoutable question qui était resté trop longtemps en suspens. Qui était le père de Françoise ? Même s'il ne posait pas directement la question, il laissa son ton être interrogateur. Il y allait doucement, sans être brute, quitte à recevoir un silence glacial avant qu'elle ne change tout de suite de sujet comme tout à l'heure pour le contrat. Lorsque le sujet ne plaisait pas à la blonde, elle en changeait aussitôt comme de chemise. Même si le futur sujet n'avait rien avoir avec l'ancien. Malheureusement, elle ne dévia pas le sujet. Elle avait l'air stressée tout d'un coup, baissant le regard. L'ambiance devint tendue et Kaï espéra qu'elle change de sujet. Au contraire, elle se leva, prétextant avoir oublié quelque chose … La question l'avait mit dans un tel état que Kaï ne comprenait pas trop. Elle ne désirait vraiment pas répondre et pire … Elle lui cracha à la figure qu'elle n'avait pas à y répondre, qu'il avait fuit il y a 16 ans sans donner de nouvelles entre deux … Le russe soupira, se levant aussi. Elle était partit vers le couloir, appellant sa fille. Celle-ci arriva, se demandant aussi ce qui se passait. Kaï aussi voulait savoir ce qui se passait dans la tête de Prue et savoir pourquoi, elle se mettait dans un tel état pour une question. Alors que tout se passait bien pour ainsi dire et qu'elle avait accepté de venir dîner chez lui :

-Prue, je ne comprends pas … Tu devrais mettre le passé de côté. On était des adolescents. On ne savait pas ce qu'on faisait et je suis désolé de m'être enfuit de cette manière.

Il ravala sa salive. La blonde voulait rentrer. Il ne fallait pas qu'il continue à parler comme ça, il était énervé de la réaction de la jeune femme. Il l'approcha, faisant signe à Louis d'amener les vestes des demoiselles. Goû arriva, ne comprenant pas tout ce remue-ménage. Kaï devait laisser du temps à Prue. Et puis, il venait de s'inscruter dans sa vie seize ans plus tard, sans donner de quelconque nouvelle et comme par hasard, maintenant, il désirait la revoir. Il commençait à comprendre que cela devait la perturber. Et aussi, il ne devait pas creuser comme cela dans le passé de Prue. C'était à elle, le moment venu, de se laisser aller, de se confier.

-Je suis vraiment désolé. Je n'ai pas à te demander quoique soit de ton passé. Je veux juste qu'on soit amis au nom de ce qui s'est passé entre nous avant ce fameux soir. Tu m'as beaucoup aidé et je m'en veux de t'avoir rejeté de la sorte. Si je dis « Grand-père », tu vas me dire que c'est trop simple. Mais j'étais jeune et bête. Et je compte me rattraper maintenant.

Il prit la main de la jeune femme et posa rapidement ses lèvres dessus. Louis ramena les vestes et les tendit.

-Il vaut mieux en rester là pour ce soir, c'est mieux.

Il lui sourit légèrement en espérant qu'elle change très vite d'avis. Louis alla ouvrir la porte, galamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Ven 27 Sep - 19:10

Quelle mouche avait piqué la mère de Françoise ? La jeune fille ne savait pas ce qui se passait, ce qui la frustra davantage. Prue savait que sa fille allait la questionner sans arrêt sur le chemin et à la maison mais tant pis. Si il fallait une crise de question pour éviter le pire, elle était prête à tout supporter à la place du pire. Prue soupira longuement, n'aimant pas la morale de Kaï. Elle ne répliqua pas. Il s'énervait, elle aussi, elle ne voulait dévoiler la vérité maintenant.

Il devait la laisser tranquille, elle ne demandait que ça. Elle devait encore réfléchir à tout ça. Se venger ou non, telle était sa principale question. Et Kaï s'excusa, calmant doucement la blonde. Comme si il avait comprit que la seule solution pour les sortir de cette impasse était de laisser couler l'eau sous les ponts encore un peu et laisser les choses se calmer doucement mais sûrement. Elle se tourna, l'air bête et honteuse.

Oublier le passé. Ce n'était pas si simple. Même adulte, elle n'arrivait pas à y faire face et à surmonter sa peine. Il l'avait abandonné. Elle devait tourné la page. Et comme une adulte oublier sa vendetta au profit de dire la vérité. Voilà une véritable réaction d'adulte raisonnable. Mais pour l'heure, elle avait trop l'estomac noué pour penser à dire la vérité. Elle préférait à en rester là et à réfléchir avant d'agir.

Elle devait réfléchir à la façon dont elle allait révéler son terrible secret. Et elle avait besoin d'en parler à quelqu'un de proche qui était suffisament adulte avec la tête sur les épaules et qui donnait de bons conseils. Une personne qui ne la critiquera pas et n'ira pas le raconter à tout le monde, même pas à son propre mari. Hilary. C'était la personne la plus tolérante et une bonne amie. Elle était tolérante et responsable. Elle saura aider Prue dans sa décision.

Prue prit sa veste que lui tendait galamment Louis. Françoise fit de même, boudant presque. Elle fixa le garçon, embêtée.


-On se reverra à la tour.

Quelques mots qui glaçèrent le sang de Prue. Vite que cette histoire sorte au grand jour ! Avant le désastre … Mais ce sera très difficile de tout dire. Elle leva la tête vers Kaï, l'air mal à l'aise. Elle se comportait encore comme une enfant. Elle était stupide. Mais elle sentait qu'elle se comporterait encore comme une enfant en se vengeant et en lui crachant la vérité sans le préparer à l'éventualité …

-C'est moi qui suis désolée. Tu me connais, je pars souvent au quart de tour quand je me sens menacée ou mit au pied du mur …

Elle posa sa main sur la joue de Kaï puis la retira comme brûlée. Elle rougit légèrement. Mais qu'est-ce qui lui a prit de faire ça ? Quelle idiote …

-Tu sauras un jour pour Françoise. J'arriverais à tout te dire … Mais … Pas maintenant. Désolée.

Elle prit sa fille par la main et sortit, Louis leur tenant la porte :

-Au revoir et merci pour le dîner, c'était délicieux. A une prochaine fois, Kaï.

Elles s'éloignèrent vers la voiture et entrèrent à l'intérieur. Et comme elle l'avait prédit, sa fille l'assomma de questions, énervée. Prue se retint de pleurer en mettant le moteur en route pour s'éloigner le plus vite possible du manoir. Elle devait réfléchir à tout ça avant qui ne soit trop tard … Si seulement, Kaï avait décidé de rester encore dans l'ombre. Elle aurait été tranquille pour toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   Dim 29 Sep - 13:29

Lui qui pensait que la soirée se terminerait dans une ambiance sensuelle mêlée de plaisir sans que cela n'aille trop loin, il s'était fourvoyé. Prue n'avait pas apprécié la question. Elle ne se semblait pas disposée à révéler son secret que cela en était presque troublant et étrange. Cela allait devenir obsessionnel pour Kaï qui devra résister à l'assault de savoir le fin fond de la vérité. Vérité qui ne devait pas être bonne à dire ni à entendre et cela le laissa perplexe surtout quand Prue sembla se calmer, se retournant vers lui. Elle avait l'air vraiment désolée d'avoir réagit ainsi ce qui prouva qu'elle avait quand même changé depuis leur adolescence. Elle était devenue une femme responsable de ses dires et actes. Elle avait été poussé au pied du mur sans même que Kaï ne s'en aperçoit vite. Ce qui donna le désastre de cette triste soirée. Malgré cela, il ressentait avoir fait une avancée lorsqu'elle posa sa main sur sa joue. Elle l'enleva très vite, rougissant comme une jeune fille de seize ans, le ramenant 16 ans auparavant, nostalgiquement. Il la désirait plus qu'il ne pouvait le dire. Son plan devait marcher quoique cela devait coûter. Quitte à se rabaisser … Il devrait faire preuve de sacrifice sur sa personne en attendant la mort de son aïeul, le fruit de tous ses problèmes actuels.
Kaï regarda la jeune femme partit, sans rien dire, se contentant de faire un léger signe d'au revoir, reprenant son air distant et froid qu'il avait en tant que PDG de la firme Hiwatari. Un patron solitaire et rigide à tout point de vue …
La voiture de la jeune femme quitta le parc du manoir et disparut dans l'obscurité. Quand elle ne fut plus dans le champs de vision du jeune homme, il recula dans le couloir, laissant son majord'horme fermer lentement la grande porte. Le manoir reprit cette ambiance lugubre qu'il avait avant l'arrivée des demoiselles. Kaï se tourna vers son fils qui aimait savoir ce qui s'était passé.


-Il ne s'est rien passé qui ne vous concerne, les enfants. Cela ne concerne que nous, les adultes.
-Savoir quoi sur Françoise ?


Goû savait que son père détestait qu'on lui pose ce genre de question, surtout après avoir dit que cela concernait que les plus grands. Kaï se contenta de poser sa main sur la tête de son fils, ébourrifant ses cheveux au passage, souriant étrangement.

-Nous saurons un jour, comme sa mère a dit … En attendant, soyons patient.

Le garçon regarda son père s'éloignait à l'étage. Louis proposa un dessert à l'enfant qui accepta aussitôt après avoir fixer un moment Dranzer, sa toupie qui avait été celle de son père avant.
Kaï ne cessa de penser à Prue et à la vérité sur le père de Françoise. Plus il pensait et plus cela l'agaçait. Quelle était la vérité ? Le père était quelqu'un qu'il connaissait bien et que Prue refusait de le dire de peur que Kaï ne soit en colère ? Non, c'était ridicule. Alors, qu'est-ce que tout cela cachait ? Pourquoi être autant sur ses gardes quand la conversation déviait là-dessus ?
Kaï aimait tout savoir et réussissait à tout savoir. Il réussira aussi sur ce sujet …
Au moins, Prue n'avait pas fait comprendre qu'elle ne voulait plus le voir même après cela. Elle avait dit « à une prochaine fois ». Dans son lit, assis, Kaï sourit en désserrant sa cravate. Il finira pas l'avoir de nouveau. Ce n'était qu'une question de temps. Et la prochaine fois, il fera en sorte de ne pas merder comme ce soir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Une soirée sous le signe des retrouvailles. [PV Kaï][Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aventure nocturne sous le signe du cactus
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» Nuzlocke été du forum sous le signe de l'amour
» Soirée 2 ♣ Pool Party
» Soirée tropicale [pour tous les étudiants et profs !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix's Revival :: Japon :: Tokyo :: Les habitations-
Sauter vers: