Phoenix's Revival

RPG Beyblade, 16 ans plus tard
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 22 Oct - 20:56

Elle avait l'air tendue. Kaï l'avait sentit. Il n'avait rien ajouter d'autres et l'avait laissé partir, la regarder héler un taxi avec sa fille, disparaissant à l'intérieur. Le véhicule avait démarré et Kaï se laissa submerger par une angoisse indescriptible. Ce n'était pas la première fois de sa vie qu'il sentait n'avoir plus aucun contrôle sur ce qui l'entourait mais cette fois, c'était pire qu'auparavant. Il se retourna vers son fils, essayant d'être confiant pour ne pas l'inquiéter. Ce dernier avait l'air vide. Il était fatigué, cela se voyait. Il fallait mieux rentrer. Les appels attendront demain. Pour l'heure, le père comme le fils devaient se reposer et faire comme la blonde : réfléchir. Kaï prit son fils par l'épaule, l'entraînant à l'intérieur de l'immeuble. Ils ne rentront pas cette nuit, ils dormiront ici, au siège de la société, même si Kaï n'avait plus confiance en aucun de ses hommes de main …

-Goû, nous allons dormir ici.

Ils avaient prit l'ascenseur et s'étaient rendu à un étage qui ressemblait à un appartement. Goû ne répondit pas, trop fatigué pour échanger une parole avec son père. Il alla directement dans une des chambres. Il eut le courage de se mettre en pyjama et il s'endormit aussitôt, la tête se posant à peine sur l'oreillier … Kaï ouvrit la porte et regarda son fils dormir aussitôt. Kaï eut un léger sourire puis alla se poser dans le canapé de la salle principale, désserrant sa cravate. Son dos appuyé sur le fauteuil, il ferma les yeux un moment, sombrant lentement dans le sommeil … Lui, il n'avait pas eut le courage de se diriger vers une des chambres et de se changer. Il s'endormit dans le canapé.

Le lendemain matin, au lever du soleil, Kaï alla prendre une douche pour le réveiller. Il se rasa puis s'habilla de nouveau en costard cravate. Il s'asseya sur le canapé, prenant son portable pour composer un numéro. Celui de Tala qui répondit aussitôt. Kaï expliqua l'affaire.


-Encore ?
-Oui, encore. Peux-tu aller vérifier au manoir ? Et si tu remarques du monde … Préviens moi sans te faire avoir.
-D'accord … Au fait, si Boris est de nouveau sur le « marché », il risque bien de commencer par le championnat du monde, tu vois sûrement juste …
-Oui, pour cela, nous devons créer une équipe assez forte pour contrer son plan …
-Nous ne pouvons pas nous permettre de jouer, ce sont que des gamins et malgré que je le regrette, nous sommes trop vieux pour y participer. Si ça aurait été un championnat pour vétérans, je dis pas … Mais là …
-Nos enfants joueront à notre place. Avec nos spectres.
-Quelle idée … Mais bon, nous verrons comme ça si la progéniture a dépassé les parents …


Kaï sourit. Il avait confiance en Goû et avait vu ses capacités au combat de toupies. Et il avait vu aussi celles de Françoise et de Riri. Ces trois là plus Makoto qui s'en tirent assez bien … Il ne devrait pas avoir de problèmes là-dessus.

-L'idéal pour multiplier nos chances et de créer deux équipes voire, si possible, plus. Je suis sûr que Riri dispose de sa propre équipe capable de contrer Boris. Si nous sommes plusieurs, on a plus de chance d'avoir la future équipe de Boris.
-Tu es vraiment malin, Kaï. Je te reconnais bien là. Ray a une fille à ce que j'ai comprit. Makoto, Françoise et la fille de Ray pourront faire équipe …
-Si Max aurait eut un enfant, on aurait eut Draciel …
-Nous allons devoir faire sans.


Kaï en avait bien peur. Il raccrocha quelques minutes après et appela Prue. Il lui convint d'un rendez-vous à la tour pour discuter mais Prue voulait absolument que Riri soit présente pour en parler car ça concernait les fameuses toupies. Kaï accepta d'attendre quelques jours avant qu'ils ne se retrouvent tous à la tour, dans le hall, convenant d'une heure où ils seraient tous là. Kaï entra avec son fils dans l'immeuble de la BBA et ils attendirent près de l'accueil. Le jeune homme demanda le directeur, ce bon à rien de Tyson qui devait encore pioncer dans son bureau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Jeu 24 Oct - 20:47

Le taxi les ramena à la maison vers 21 heures. Elles étaient fatiguées, autant physiquement que moralement. Elles ne rêvaient que d'une chose, dormir, se reposer, et surtout essayer d'effacer les horreurs de cette journée. Devant le miroir de sa coiffeuse, Françoise fixa son reflet, le regard vidé d'émotions. L'éclat de ses yeux était terne, sans vie. Elle frôla de ses doigts sa nouvelle coiffure. Ses cheveux devenus courts, extrêmement court …

Elle retira vite fait sa main comme électrisée. Mais elle finit par sourire, prenant un air décidé, son regard devenant moins désespéré. Elle se dit que c'était un nouveau départ cette nouvelle coupe. Un changement dans sa vie, un passage. Ce n'était pas grave. Ses cheveux pousseront. Ca changeait son look, la rendant plus sérieuse, plus mûre. Elle sourit à son reflet :


-Tu es mieux comme ça, Françoise.

Toute seule, elle se rassurait, elle se valorisait.

-C'est vrai, mon ange, tu es belle comme ça. Encore plus belle que tu ne l'étais avec tes longs cheveux.

Françoise sursauta en croisant le regard de sa mère dans le miroir. Les larmes aux bords dex yeux, elles se regardèrent, tendrement. La jeune femme alla prendre sa fille dans ses bras, la berçant. Françoise se lâcha et pleura, se disant que seule sa mère ne la jugerait pas et ne se moquerait pas. Sa mère, qui avait changé, que la jeune fille appréciait de plus en plus. Mais ce qui lui manquait c'était un père … Et ça faisait mal de l'avouer …

Le lendemain, Prue appela Judith à la première heure. Et ce que sa tante lui dit figea la jeune femme.


-Je suis désolée de ne t'avoir pas prévenu, mon enfant. J'espère que tu m'en veux pas.
-Ce serait mentir que dire que non, je ne t'en veux pas ou que je ne suis pas vexée. Tu me connais, je suis franche. Ca me gêne que tu me l'ai pas dit avant. Alors, Boris emploie tes toupies …
-Quel rustre ! A cause de lui, un de mes collègues est mort en essayant de protéger nos recherches …
-Le monstre ! Encore quelque chose contre lui pour son procès final !
-Ce sera malheureusement impossible de prouver qu'il utilise mes toupies, Prue …
-Quoi ?


Prue fut horrifiée, ouvrant grands les yeux, n'y croyant pas. La haine l'envahit peu à peu en pensant que Boris avait tout prévu et ne laissait plus une trace derrière lui. Judith expliqua que les sbires de Boris avaient prit toutes les données et le matériel en effaçant tout trace de leurs passages et de la technologie du labo … Le collègue avait essayé de récupérer les données mais fut abattu sur le champs avant d'arriver à garder les informations …

Prue raccrocha, l'air vide. Boris était devenu plus dangereux qu'avant. Le visage grave, elle serra son poing. Il fallait bloquer rapidement Boris avant qu'il ne cause d'autre mort et d'autres désastres. Surtout qu'il était devenu malin et plus prudent ou alors … Prue vint à l'idée que quelqu'un de plus intelligent l'aider dans l'ombre … Mais qui ? Quelques minutes plus tard, Kaï appela pour convenir d'un rendez-vous à la tour. Prue proposa quelques jours plus tard pour pouvoir prévenir Riri.

Le jour même, Françoise et sa mère partirent pour la tour. Ils devaient trouver une solution pour contrer Boris le plus efficacement possible. Elles entrèrent dans l'immeuble. Kaï et Goû étaient déjà présent. Makoto s'approcha de son rival suivit de son père. Tyson toisa Kaï avec un regard étrange. Prue sentait que ça allait mal tourner et les deux rivaux allaient encore s'énerver ..
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Dim 27 Oct - 16:43

Elle marchait, le teint fatigué, les yeux cernés, mais le pas déterminé, vers le lieu de rendez-vous.
Cela faisait plusieurs jours qu'elle travaillait sans relâche à la recherche d'infos, sans prendre le temps de se reposer. L'image de Kyoya qu'elle gardait de son dernier duel avec lui la hantait constamment.
Elle soupira et s'arrêta un instant
.

- Je t'avais dit que c'était pas utile de m'accompagner, tête de mule... déclara-t-elle d'un ton las.

Les branches d'un buisson qui bordait le trottoir se mirent à remuer et la silhouette massive de Benkei en sortit. Il s'avança d'un air sévère et se planta devant elle sans ciller.


- Je me fiche de savoir ce qui est utile ou pas, rétorqua-t-il gravement, cette fois je ne resterai pas les bras croisés à t'attendre sagement. Moi aussi je veux retrouver Kyoya.
- Il ne s'agit pas seulement de retrouver Kyoya, mais de contrer les plans de toute une organisation de détraqués qui veulent dominer le monde, fit-elle d'un ton toujours aussi détaché. C'est pas un jeu, Benkei, on risque plus que nos culs, là.
- Ca me fait pas peur, répliqua-t-il sans une once d'hésitation.

Cette soudaine détermination décrocha un sourire à Riri. Elle tourna les talons, reprenant la direction de la tour.

- Essaie de pas nous ralentir, lança-t-elle de dos.

Affichant un sourire de victoire, Benkei la rattrapa et ils continuèrent le chemin ensemble.
Arrivés à la tour, ils entrèrent dans le hall et constatèrent qu'ils étaient les derniers.
-"Tu commences mal..." glissa-t-elle a Benkei.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Lun 28 Oct - 15:33

Kaï regarda Tyson arriver avec son fils vers l'accueil. Goû toisa Makoto avec un sourire sournois. Kaï sentait que cela allait tournait au vinaigre s'il narguait son rival. Surtout si celui-ci n'avait pas avancé dans sa recherche du cas Boris. Avant que Kaï ne dise un mot et que cela n'envemine la situation, Prue débarqua dans le hall suivit de sa fille. Goû détourna son regard de son rival pour regarder la jeune fille. Il lui afficha un sourire chaleureux allant vers elle pour demander de ses nouvelles. Ce n'était pas son genre cependant il ne pouvait guère cacher son inquiétude envers Françoise. Celle-ci avait subit la pire des choses. Une cinglée lui avait coupé ses cheveux, ses longs et magnifiques cheveux rose dont, visiblement, elle entretenait avec soin avant le désastre …

-Bonjour, Prue. Tyson, amène-nous dans une salle de réunion où nous pourrions tous discuter sans avoir le soucis d'être épié. Le mieux est de vérifier s'il n'a pas de micro dans la salle où tu nous emmènera et je sais que tu disposes du matériel nécessaire pour vérifier.

Il se tourna à nouveau vers la blonde, s'en approchant, rejoignant son fils par la même occasion.

-Comment allez-vous aujourd'hui, mesdemoiselles ?

Il posa son regard sur Françoise qui ne semblait plus affectée par sa nouvelle coiffure. Il admira cette force de volonté qu'elle avait fait preuve et trouva chez elle quelques traits de caractère communs avec lui. C'était étrange. Et plus, il y pensait, et plus, cela lui devait étrange. Il avait parlé avec son avocat de ce qui s'était passé et Nara avait insinué avec froideur et avec son intelligence déconcertante, que Françoise pouvait être la fille de son client … Kaï avait alors rejeté cette possibilité cependant tous les détails et les preuves sur lesquelles son avocat s'appuyaient étaient bien présentes et s'insinuait dans son esprit. Si c'était l'exacte vérité, il ne comprenait qu'à moitié le choix de Prue de ne lui avoir rien révélé jusqu'à maintenant. Ce n'était pas correct de le cacher encore même s'il avait été un salaud par le passé. Il pensait qu'ils avaient, ou plutôt elle avait mit ce passé de côté pour recommencer une nouvelle relation … Malgré tout ce qu'il pouvait se dire, il n'arrivait pas à s'empêcher d'être hors de lui. Cependant, s'il voulait que son plan marche, il ne devait pas s'énerver sur elle à ce propos. Il avait plus tort qu'elle en y pensant. Cependant, c'était son grand-père le fautif pas le jeune homme … En fait, si, il était tout aussi fautif en suivant son aïeul …
Riri rentra à ce moment-là dans le bâtiment. Ils étaient au complet. Hilary devait sûrement s'occuper de la petite Hanabi, dernière de la famille Granger. Riri n'était pas seule à voir. Un petit costaud la suivait. Sûrement un ami à elle …


-Bonjour, Riri.

Puis Kaï se tourna vers Tyson qui était plutôt long à la détente. La secrétaire réveilla le directeur en tendant une clé et une malette contenant le matériel pour repérer les micros et les caméras espions. Cette secrétaire était compétente, elle, par rapport à son directeur. Cependant, vu le regard qu'elle avait sur le PDG habillé super classe aujourd'hui, elle était visiblement mordue du physique de celui-ci. Elle le dévorait des yeux au sens littéral du terme. Elle lui attribua un clin d'oeil discrêt et malicieux, d'un air de dire qu'elle attendait qu'il fasse plus tard le premier pas. Il souffla discrêtement, prit son air de gentleman en lui gratifiant d'un sourire magnifique. Une façade pour cacher son côté homo. Il prit la malette et la clé avant que Tyson ne réagisse en comprenant, même si Kaï en doutait, l'oeillade qu'il y avait eut entre la secrétaire et son rival :

-Montons … Etage 3, salle 31, Tyson bouge tes fesses et conduis-y nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 5 Nov - 22:03

Tyson fut très long à la détente avant de réagir. Avant de comprendre que Kaï lui mettait une honte non seulement devant ses enfants et Prue mais aussi devant son employée. La blonde suivit l'humiliation sans rien dire, regardant du coin de l'oeil sa fille et le fils de Kaï se parler. Goû avait demandé à la jeune fille comment ça allait. Décidément, le fils ne ressemblait pas totalement à son père. Il montrait son inquiétude.

-Ca va aller … Ce ne sont que des cheveux.

Kaï demanda aussi si elles allaient bien, étonnant la blonde qui ne répondit pas, lui foutant un vent magistrale. En même temps, il osait à nouveau humilier Tyson et se foutre de sa tronche. Et ça, elle ne le supportait pas du tout … Elle laissa le caïd dans son délire mais elle finit par se figer en voyant l'oeillade qu'il avait échangé avec la secrétaire. Elle manquait pas de culot celle-là ! Prue essaya de se calmer. C'était ridicule de se comporter ainsi …

Elle soupira. Tyson n'avait encore pas comprit que le rabat-joie l'enfonçait davantage. C'était horrible. Même Makoto avait comprit. Avant qu'il ne chuchote la chose à l'oreille de son père, Prue prit les devants, prenant la valisette et la clé en soufflant fortement. Pourquoi elle s'énervait autant ? Et ce n'était pas seulement à cause du fait que Kaï se moquait de Tyson mais aussi du fait que le caïd osait répondre à l'oeillade enflammée de cette dinde …

Discrètement, elle lança un sale regard à la gourdasse de secrétaire, ni vu, ni connu avant de se dire qu'elle était complètement toquée. Pourquoi en arrivait là ? Non, la blonde n'était plus amoureuse du jeune homme … Elle se mordit la lèvre et s'élança vers l'ascenceur sans attendre personne, essayant de se calmer avec peine … Tyson comprit enfin grâce à son fils, et ce, même après quelques minutes :


-Quoi ? Kaï ! Euh … Attends Prue !

Envoyant un sale regard à son rival, Tyson fonça vers l'ascenseur, son fils à ses basques avant que les portes ne se referment. Ces dernières se refermèrent sur l'image de Tyson puéril tirant la grimace, aussitôt reprit par la blonde qui abaissa violemment son poing sur le crâne du pseudo gamin.

-Arrête, c'est stupide, Tyson. Et puis, tu aurais dû les attendre …
-Ma secrétaire les emmènera … Je n'ai peut-être pas saisi qu'il se moquait de moi mais …
-Ha oui, Tu devrais savoir avec le temps que c'est monnaie courant chez lui … Mais ?
-J'ai remarqué l'échange de regard entre lui et ma secrétaire. Je ne le savais pas si Don Juan .. Au fait.
-Quoi ?


L'ascenceur termina son ascension et ouvrit ses portes, Prue fixa son meilleur ami, exaspérée :

-J'espère qu'il n'a pas essayé de te draguer ?

Prue fit une sale tête à la question.

-Non, rassures-toi et sors de là !

Elle le poussa et se dirigea vers la salle. Elle y entra et commença rapidement à sortir les appareils pour vérifier la pièce. Bizarrement, malgré elle, elle ne pouvait s'empêcher de penser que cette secrétaire était louche … Mais elle mit ça sur le compte qu'elle était jalouse et ça la mit en rogne. Elle finit par se dire qu'elle avait une trop grande imagination ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mer 6 Nov - 15:23

Riri et Benkei restaient spectateurs de cette nouvelle agitation. Benkei, perplexe devant la scène, lança un regard incrédule à Riri, qui lui répondit :

- C'est comme ça tout le temps, tu vas t'habituer...

Il haussa les épaules. Riri gardait un œil attentif sur l'échange. Elle savait que ce genre de petites chamailleries étaient courantes avec eux, néanmoins quelque chose la dérangeait... Elle chassa ces réflexions de son esprit, ce ne devait être qu'une impression.
Une fois Prue et Tyson partis avec l'ascenseur, elle soupira et prit la direction des marches menant aux étages, en passant près de Kaï, Goû et Françoise.


- Je suis pas une grande fan des ascenseurs, je vais prendre les escaliers. On se rejoint en haut...

Elle lança un regard entendu à Benkei par-dessus son épaule.
Ce dernier lâcha un soupir qu'il tenta de faire le plus discret possible, comprenant le message, et prit sa suite, fatigué d'avance par la montée qui l'attendait.
Arrivé au premier étage, il s'arrêta, déjà essoufflé.
Ne s'attardant même pas pour lui jeter un regard, Riri continua la montée, lançant simplement :


- Si quelques marches suffisent à t’effrayer, tu peux redescendre et rentrer chez toi.
- Ah.. Ah ouais..? répliqua-t-il en soufflant. Et.. qui c'est qui.. va t'aider à trouver la salle... une fois au 3ème.. hein ?

Riri se figea au milieu des marches.
Benkei se fit un malin plaisir d'afficher un sourire victorieux.


- Eh ouais, je sais très bien qu'avec ton sens de l'orientation, t'es incapable de te repérer, continua-t-il sournoisement, c'est pour ça que tu voulais que je vienne avec t..

Avant de finir sa phrase, il fut brutalement coupé dans son élan en réalisant la réaction de Riri. Elle se tenait toujours dos à lui, il ne pouvait pas voir son visage, mais il distinguait nettement la main qu'elle tenait crispée sur son fourreau et l'aura meurtrière qui émanait d'elle. Effrayé, son sourire s'effaça, il déglutit et se révisa.
Apparemment satisfaite de ce résultat, elle reprit sa marche vers l'étage suivant, grognant à l'attention du provocateur : "Bouge-toi."
Benkei s’exécuta immédiatement et avala le reste des marches sans se plaindre.

Ils arrivèrent à la salle 31 et y entrèrent, retrouvant Tyson, et Prue, qui commençait déjà à sortir les appareils anti-espion. Elle semblait troublée...
Benkei lui proposa son aide avec un large sourire en attendant les autres, se présentant par la même occasion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Ven 8 Nov - 20:29

C'était à prévoir que Prue n'allait pas apprécier que Kaï se moque de Tyson effrontément comme au bon vieux temps. Cela ne faisait forcément pas adulte cependant le PDG ne pouvait s'empêcher d'humilier son rival de temps à autre. Il fallait avouer que Tyson tendait toujours une perche envers Kaï que celui-ci prenait avec plaisir sans hésiter … Prue prit brusquement des mains du jeune homme le matériel et la clé sans prévenir. Cependant, cela aussi, Kaï l'avait prévu. Elle était énervée et il aimerait mettre cet énervement sur le compte du fait qu'elle aurait surprit l'oeillade enflammée entre le jeune homme et la secrétaire. Il fit comme si c'était le cas, la regardant d'un air amusé, partir vers les escaliers, en rogne. Tyson comprit seulement maintenant qu'on se fichait de lui et commença à s'énerver tel un gamin, fonçant vers les ascenseur où Prue s'y trouvait déjà. Kaï tourna le dos à la grimace de son rival. C'était d'un puéril agaçant et Kaï se doutait qu'il réagirait ainsi. Goû avait vu la grimace et pensa que l'ami de son père était un gros gamin et que son fils suivait la même voie. Goû tourna son regard vers Makoto qui n'avait pas réagit à tout cela, visiblement …

-Ce ne sont que peut-être que des cheveux mais ils étaient magnifiques. Cependant, coupés ainsi, cela te va bien aussi.

Goû essayait, par rapport à la dernière fois d'être plus poli et courtois envers Françoise, la fixant à nouveau.

-Au fait, dès qu'on aura un moment, nous pourrions reprendre notre match là où nous l'avons malheureusement arrêté l'autre jour.

Il sourit à la jeune fille pendant que son père souriait, lui, à la secrétaire. Plus il la regardait, plus il se disait l'avoir déjà vu mais où ? Elle se leva lorsque Riri proposa de prendre l'escalier pour rejoindre le troisième étage, prétextant préférer les escaliers à l'ascenseur.

-On se retrouve en haut …
-Venez, prenons plutôt l'ascenseur. Fit la secrétaire en avançant vers l'ascenseur.


Elle retenait l'ascenseur pour Kaï et les enfants. Goû prit la main de Françoise dans la sienne et l'entraîna vers l'ascenseur. Il remarqua le regard étrange de la secrétaire en leur égard. Kaï aussi, visiblement, en les suivant. A l'intérieur, ils attendirent Makoto puis l'ascenseur monta les étages jusqu'au troisième où Prue, Tyson, Riri et l'étrange garçon étaient dans la salle à chercher d'éventuels micros espions ou des caméras. Kaï rejoignit Prue le plus vite possible pour lui chuchoter à l'oreille :

-Dit à cet imbécile de Tyson de faire partir sa secrétaire de la salle. J'ai l'impression de l'avoir déjà vu … Il vaut mieux être prudent.

Il prit les appareils des mains de Prue pour continuer ce qu'elle avait commencé. L'étrange garçon s'était présenté du nom de Benkeï et avait proposé son aide. Kaï lui mit un appareil dans la main et eut un large sourire sadique :

-Pourquoi n'irais-tu pas au fond de la salle vérifier s'il y n'aurait pas un ou plusieurs micros cachés derrière le large panneau ?

Pendant que Kaï allait monter sur une chaise pour voir s'il y avait des caméras au plafond ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Dim 10 Nov - 21:51

Françoise sourit à Goû pour son compliment. Habituée à cacher ce qu'elle ressentait, le rouge ne lui monta pas aux joues. Elle se contenta de sourire, hôchant juste la tête. Elle ne savait pas quoi répondre à ce compliment à part un « merci » poli. Pourtant, ce compliment l'avait beaucoup touché plus que celui de sa mère la veille sur sa coiffure. Une chaleur étrange entoura son cœur, elle ne saurait la définir vraiment …

Elle essaya d'ignorer cette chaleur et sa signification. Goû lui proposa de reprendre leur match qu'ils avaient stoppé quelques jours plus tôt à cause d'une lubie de sa mère. La jeune fille était opé, elle apprécierait reprendre là où ils avaient laissé leur match. Par rapport à Makoto, Goû semblait bien plus que fort que lui et ça existait étrangement la jeune fille. Trouver plus fort la motivait de plus en plus. Elle ne stagnait pas en se battant avec plus fort que soit.


-Ca me dit bien de reprendre là où nous l'avons laissé. Dès que cette réunion se finit, on descendra dans l'arène.

Makoto fixait l'échange sans rien dire. Mais à voir sa tête, il n'aimait pas trop la tournure des évènements entre son rival et sa rivale. Cette dernière croisa son regard et comprit aussitôt ce qu'il pensait. Elle esquissa un sourire à son encontre. Le garçon rougit sur le coup avant de tourner le dos, croisant les bras. Riri ne préféra pas attendre que l'ascenseur revienne. Elle monta aussitôt les escaliers pour atteindre le troisième étage.

-On ferait mieux d'y aller aussi …

La secrétaire fut plus rapide et se dirigea vers l'ascenceur les attendant. Françoise n'aima pas le regard qu'elle leur lança. Elle lui renvoya le regard de la même intensité avant de monter dans la cage d'ascenseur avec Goû qui lui avait prit la main pour y accéder. Elle garda un air neutre, s'empêchant de sourire bêtement comme certaines filles le feraient. Françoise se pencha vers l'oreille du garçon pour chuchoter :

-Je ne l'aime pas du tout cette secrétaire … Tu ne trouves pas qu'elle est … étrange ?

Ou alors c'était son imagination qui lui jouait des tours. Makoto entra le dernier, essouflé. Au troisième, Françoise entraîna les garçons un peu plus loin de la secrétaire et du père de Goû :

-Cette femme … Makoto … tu la connais bien ?
-Euh … La secrétaire de papa ? Euh, non pas très bien. Il vient de la recruter pour remplacer celle qui est là d'habitude et qui est enceinte …
-Tu n'en sais pas plus ? Je trouve ça étrange. Il vaut mieux qu'elle ne reste pas avec nous dans la salle …


Françoise avait une sale impression. Cette femme était soit bizarre, surtout qu'elle semblait rester dans la salle à les aider, soit elle détestait les enfants et surveillaient qu'ils ne casseront rien … Françoise entraîna les deux garçons à l'intérieur. Kaï avait rejoint Prue et lui chuchotait à l'oreille. Elle souffla, le foudroyant du regard. Mais il était déjà à sermonner le pauvre garçon qui suivait Riri. Prue rattrapa Kaï qui était monté sur une chaise, appareil en main, celui que Prue avait en mains il y avait deux secondes …

-Descends de ton perchoir et vas-t-en lui dire à Tyson ! Je suis pas ta messagère !
-Quoi ? Il se passe quoi ?


Tyson s'approcha regardant Kaï inspecter le plafond. La secrétaire approcha aussi et faisait mine de tenir la chaise du PDG. Prue enragea, énervée et chopa Tyson à l'écart :

-Vas dire à ta secrétaire de bouger ses fesses hors d'ici avant que je ne l'assomme et la jette par la fenêtre !
-Ho, du calme lâche moi … tu ne serais pas jalouse j'espère ?
-Non ! Bien sûr que non !
-Alors pourquoi ça t'énerve autant qu'elle soit là ?
-Ty.Son … Fais la sortir.
-Pourquoi ?
-Parce que … Parce qu'à voir, c'est une nouvelle et je veux …


Elle se rappela des mots de Kaï :

-... être prudente.
-Quoi ? Tu es parano …
-Kaï pense aussi la même chose. Sors là d'ici ou je te botte les fesses devant ton fils et cette cruche …
-Soupir … Bon d'accord ! Mademoiselle Richards, pouvez-vous retourner à l'accueil ? Merci, nous avons tout et vous devez reprendre votre poste.
-Ho vraiment ? Bien … Bon courage.


Elle fit un clin d'oeil à Kaï avant de sortir de la salle, lentement, refermant la porte sur elle … Richards ? Ce nom tourna en boucle dans sa tête … Ce n'était pas possible. Ce n'était pas ce que Prue pensait à l'instant même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Dim 10 Nov - 23:08

Kaï et les enfants arrivèrent rapidement dans la salle. Et les chamailleries revinrent aussi rapidement qu'eux...
Riri attendait patiemment, se balançant nonchalamment sur une chaise en équilibre, que les préparatifs soient faits et que tout le monde soit disposé à s'asseoir tranquillement pour commencer la réunion.
Benkei, bonne poire comme toujours, fut victime des facéties de Kaï, ce qui ne la surprit pas le moins du monde. Le jeune homme alla faire ce que le PDG lui demandait.
La plupart des regards semblaient se méfier de la secrétaire de Tyson qui les avait accompagnés jusque dans la salle. L'impression qu'avait eu Riri tout à l'heure se confirmait : cette femme traînait une aura étrange, c'était apparemment clair pour tout le monde (ou presque).
Prue prit Tyson à part, visiblement pour lui demander de faire prendre congé à la demoiselle, qui sortit effectivement sur ordre de son patron, non sans oublier d'envoyer un clin d'oeil à Kaï avant de fermer la porte derrière elle.

Une fois les préparatifs terminés et les agitations apaisées, ils prirent tous place autour de la grande table qui trônait au centre de la pièce.
Fatiguée d'attendre, Riri se leva, posa ses mains à plat sur la table et prit la parole :


- Bien, je crois que nous allons pouvoir commencer. Nous savons tous pourquoi nous sommes réunis ici...
- Eh bien, l'interrompit Benkei, justement, moi je..
- Ah oui, c'est vrai, avant de commencer, reprit Riri non sans lancer un sale regard à celui qui venait de l'interrompre, l'imbécile heureux qui nous rejoint aujourd'hui parce qu'il n'a rien d'autre à faire que me suivre partout s'appelle Benkei. Il est pas trop mal placé dans la hiérarchie des chasseurs de têtes, donc on va dire que c'est pas un mauvais bladeur, et il peut avoir un peu de jugeote quand il s'y met, il prend un peu de place mais il n'est pas du genre à s'imposer, donc ne me le malmenez pas trop, il veut juste nous aider, finit-elle en jetant un oeil à Kaï.
- J'aurais préféré me présenter moi-même, en fait... grogna Benkei. Voyant l'expression de Riri, il changea aussitôt de sujet et se leva pour lancer d'un ton enjoué : Ravi de faire votre connaissance. Vous auriez quelque chose à mang..
Avant de finir sa phrase, il se prit un coup sur la tête et mangea la table. Riri se rassit et posa ses pieds sur la tête du pauvre martyr.
- Je te laisse faire le topo, Kaï, lança-t-elle à l'intéressé d'un ton fatigué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Lun 11 Nov - 20:20

Goû était ravi que Françoise veuille reprendre leur match là où ils l'avaient arrêté. Lorsque la réunion sera finit, ils iront directement à l'arène. Goû remarqua la jalousie de Makoto. Le jeune Hiwatari dévoila un sourire mesquin à son rival avant de rejoindre l'ascenseur. Dans celui-ci, Françoise lui demanda s'il ne trouvait pas cette femme étrange. Il n'était pas le seul à l'avoir remarquer … Il n'hocha que rapidement la tête pour répondre. Arrivés au troisième, elle les éloigna un peu dans le couloir pour demander des renseignements à Makoto sur la secrétaire. Et comme Goû s'en doutait, ce dernier n'en savait rien, comme d'habitude …

-Laisse, Françoise. Cet idiot ne sait jamais rien …

Avant d'essuyer un coup poing, Goû dévia vers la salle, Françoise l'entraînant aussitôt sans rien ajouter. De l'autre côté, elle tenait Makoto qui devait avoir sûrement l'envie d'en coller une à Goû … Le père de celui-ci était monté sur une chaise inspectant le plafond. Kaï avait demandé « gentiment » à Prue de demander à Tyson de faire évacuer la secrétaire de la salle. La blonde n'aima pas servir de porte-parole et le fit savoir séchement. Finalement, elle embarqua Tyson dans un coin et le menaça presque vu comment elle avait l'air ultra énervée prête à tuer … Kaï sourit cependant il perdit rapidement son sourire. La secrétaire venait s'inscruter à sa chaise, la tenant, craignant sans doute qu'il tombe …

-Ca va, cette chaise tient …

Tyson finit par faire sortir ce pot de colle, l'envoyant à son poste. Celle-ci obéit comme une employée modèle avec la lenteur d'un paresseux … Kaï la regarda s'éloigner et fixa Prue qui sembla dans une profonde réflexion, regardant aussi cette secrétaire s'en aller … Ils finirent d'inspecter la salle. Riri, impatiente, dès qu'ils furent tous ressembler dans la salle, débuta la réunion. Goû la regardait sans rien dire. Elle avait bien là une âme de meneuse. C'était étrange que Prue n'avait pas encore bronché, elle qui aimait être le centre des attentions, pensa méchamment Kaï avant de se reprendre. Riri présenta son ami, un certain Benkeï. Goû l'avait déjà vu et le considérait comme un gros sans cervelle … Cependant, de la façon dont Riri le présentait, même si ce n'était pas tout à fait flatteur, elle le caractérisait de quelqu'un d'assez intelligent s'il en avait l'envie …
Benkeï était enchanté et il demanda à manger cependant, il se mangea la table. Goû se retint de rire et de dire « Bon appétit, mon gros ». Tenant de son cher père, Goû resta neutre et droit, le regard grave. Riri donna enfin la parole à Kaï qui se demandait qui était les adultes dans cette salle … Il se racla la gorge, tournant un peu sa chaise pour se mettre bien en place, fixant l'assemblée, mettant ses coudes sur la table et joignant ses mains. Son air grave donnait des frissons.


-Bien. Maintenant que la salle a été inspecté, nous pouvons parler librement. Cette réunion et tout ce que se dira ne devra pas sortir d'ici … puis-je te faire confiance … Benkeï ?

Kaï soupira, enlevant ses mains l'une de l'autre, prêt à commencer.

-Pour récupituler, Boris est de retour. Boris a déjà frappé par le passé, comme nous autres anciens beybladeurs le savons parfaitement. Cet homme, auparavant, avait entraîné des centaines d'enfants dans le but de les faire devenir des armes au Beyblade. Tout cela dans un autre but bien précis et noir …

Un fantôme du passé glissa dans ses prunelles en rappelant le passé :

-S'emparer du monde du Beyblade … Et pire, je pense, que dès que ce but sera fait, il essayera de se porter maître du monde entier. Le connaissant … Bon, nous savons à présent son but, qu'il est cinglé, prêt à tout et qu'il recommence son petit trafic d'enfants. Et il a su embarqué votre ami … Kyoya … ? Bref … Autant vous le dire tout de suite, ayant moi-même presque suivi la même route que lui à son âge …

Il retint son souffle :

-Il n'est pas prêt de revenir vers vous en souriant avec de simples paroles …

Il grinça des dents, Prue allait répliquer, il le sentait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Jeu 14 Nov - 22:03

Prue s'asseya à la table, l'esprit ailleurs. Son cerveau était en plein travail. Elle cherchait où elle a déjà vu ce visage et aussi ce nom … Richards. Ca tracassait beaucoup Prue. Son cerveau fumait presque à force d'y réfléchir. Et pendant ce temps, Riri lança le débat à sa place, prenant la place une minute de l'animatrice. Elle laissa la place à Kaï qui commença direct le sujet à présenter Boris comme un fou détraqué qui fallait très vite enfermé.

Kaï continua sur sa lancée sur le sujet de l'ami de Riri. Un sujet que Prue savait déjà sensible. Pendant que les adultes parlaient, enfin, surtout Kaï, les enfants, surtout Makoto fussiliait du regard son rival. Quelques instants plutôt, Goû l'avait traîté d'idiot, ce qui eut pour effet de le mettre en rage. Il avait essayé de frapper son rival, sans succès. Françoise l'avait pressentit et les avait écarté en entrant dans la salle. La jeune fille, sérieuse, les mit de chaque côté d'elle pour les surveiller.

Elle sentait le sale regard de Makoto à sa gauche. Elle lui écrasa violemment le pied. Il en hurla de douleur et Tyson se demanda quoi. Françoise lui fit un large sourire mais le perdit en voyant la tête de sa mère qui avait tout deviné rien qu'en décodant ce sourire de faux ange. Prue fut sortit de ses pensées par le cri. Elle était en colère, ça venait d'interrompre Kaï dans son discours du passé. La blonde retourna son regard vers Kaï.

Il était vrai que ça ne sera pas des belles paroles qui avait ramené Kaï à la raison. Il a fallu procédé en de nombreuses étapes et même quand ils croyaient l'avoir récupéré, ce dernier avait fait faux l'année d'après pour revenir dans les jupons de Boris. Le regard que Prue adressait à Kaï était net. Elle était plus que d'accord avec lui et avait dû mal à l'avouer pour Riri et Benkeï. Leur ami Kyoya avait subit plus qu'un lavage de cerveau.

Il suivait aveuglément Boris et son complice, Doki dans le seul espoir de devenir encore plus fort. Et Prue mettrait sa main au feu que Kyoya avait un rival qui voulait battre absolument comme Kaï avec Tyson. C'était certain et Riri devait connaître bien ce rival. Ca devait être lui qui arriverait sûrement le mieux à raisonner Kyoya. En plus de Riri, bien sûr. Ce rival devra le battre à plat couture et lui faire comprendre par ce biais que de rester avec Boris ne valait rien …


-C'est vrai que ce n'est pas avec de belles paroles que vous le ramenerez à bon port. De mon expérience et celle de Tyson, bien sûr, on a dû passer par plusieurs étapes pour raisonner Kaï. On a dû d'abord bien sûr parler, amener des preuves que Boris était cinglé et comme ça ne marchait pas vraiment, on a décidé de mettre un cran supérieur en le combattant en duel, toute l'équipe contre lui. On lui avait prouvé qu'il n'était pas devenu si fort que ça.

Elle reprit son souffle, contrôlant ses mains qui avaient tremblé pendant sa tirade.

-Ca n'avait marché qu'un temps avant que Kaï ne retourne telle une marionnette sans réelle ambition vers Boris le soi-disant bienfaiteur … Alors autant vous prévenir d'avance, votre attente de son retour sera longue, éprouvante et fatiguante à tout point. Il se pourrait même que vous le récupérait que quand on aura arrêté et mit Boris derrière les barreaux.

Ce n'était pas être défaitiste mais réaliste. Autant qu'ils le sachent …

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Ven 15 Nov - 23:36

Riri et Benkei, qui avait toujours la tête plaquée sur la table, écoutaient attentivement Kaï.
Lorsque ce dernier demanda s'il pouvait lui faire confiance, Benkei étant dans l'incapacité de répondre, Riri le fit à sa place
:

- Je réponds de lui comme de moi-même.

Kaï poursuivit son constat sur les événements. Prue prit la parole à sa suite. Les deux terminaient sur la même conclusion : Kyoya ne reviendra pas si facilement.
Gardant un air sombre, Riri déclara :


- On sait pertinemment à quoi s'en tenir. Si la parlotte suffisait, on ne serait pas là à en débattre, Kyoya serait déjà revenu. Et puis... Il a toujours eu un caractère de merde, vous savez...
- N'importe quoi, grommela Benkei qui avait réussi à retirer les pieds de Riri du dessus de son crâne, je suis sûr que moi j'arriverais à le convaincre si j'avais l'occasion de-
- Tu n'y étais pas, Benkei, répliqua sèchement Riri, le regard dans le vide. Tu n'as pas vu dans quel état il était, le regard qu'il avait, le discours qu'il tenait, tu n'as rien vu de tout ça... Rien...

Sa voix s'éteignit. Benkei se tut. Il voyait rarement la jeune fille dans un état d'inquiétude pareil. Elle qui avait toujours su se montrer calme et impassible en toutes circonstances, qui avait su garder les épaules droites en prenant le rôle de chef après le départ de Kyoya et menait ses hommes d'une main de fer, celle qu'il pensait ne connaître ni tristesse, ni peur, ni désespoir, la voilà qui perdait même sa voix ? Cette vision l'effrayait. Il prit soudainement conscience de la gravité de la situation. Envahi par une détermination soudaine, il se leva brutalement, plaqua une main sur la table et déclara, avec toute la solennité du monde :

- Je ramènerais Kyoya ! Peu importe le temps que ça prendra, peu importe le nombre de fois qu'il me rejettera, peu importe les obstacles que ce Boris et ce Doji machin-chose mettrons sur mon chemin, je le ramènerai !

Excédée, Riri se leva à son tour et frappa du poing sur cette pauvre table en faisant encore plus de bruit que lui et gronda d'une voix ferme :

- Je t'ai pas autorisé à venir à cette réunion pour gueuler tes idéaux comme un sourd sans penser au reste. On n'a pas passé cette pièce au peigne fin pour qu'il suffise de passer dans le couloir pour t'entendre. Si tu tiens tellement à raisonner Kyoya, gardes tes discours pour lui. Maintenant tu te calmes, tu poses ton cul sur cette chaise et tu la boucles.

Benkei résista un instant, tentant de soutenir le regard pesant que Riri plongeait dans le sien, puis marmonna quelques sombres inepties avant de se rasseoir.
La jeune fille soupira et se rassit à son tour. "Ils me fatiguent, tous les deux..." pensa-t-elle, songeant à la fois à Benkei et Kyoya.
Puis elle se redressa, posant ses coudes sur la table, et reprit la parole.


- Bien, maintenant que nous avons récapitulé ce que nous savons tous déjà, passons à ce que nous avons appris séparément.

Elle laissa passer un silence, puis reprit :

- Je vais commencer par le rapport des chasseurs de têtes, si vous voulez bien...
- Je peux le faire, si tu veux, proposa Benkei. Je passe pour un crétin depuis le début de cette réunion, laisse-moi au moins faire un truc utile...
Riri réfléchit, puis bascula sur le dossier de sa chaise et croisa les bras, en marmonnant :
- Si tu oublies un détail, je te tue.
Pas très rassuré, Benkei s'éclaircit la gorge et commença :
- Hum, comme vous le savez peut être déjà, les chasseurs de têtes forment un groupe d'une centaine de personnes. Cette dernière semaine, on a mobilisé tous les effectifs pour la recherche d'infos sur Boris, Doji et leur organisation, la Nébuleuse Noire. Comme ils sont du genre bien planqués, les infos valables sont assez rares... Bref, de ce qu'on sait, pour le moment ils ont l'air de s'intéresser à un bladeur en particulier, et ils sont prêts à passer par tous les moyens détournés pour l'atteindre, et Kyoya en fait partie. On sait aussi qu'ils disposent de moyens techniques assez poussés. On a repéré de nombreuses caméras de surveillance posées un peu partout en ville, et on nous a parlé d'une cabine WC un peu spéciale...
- Oublie pas qui est l'informateur pour ce truc là, grogna Riri.
- Justement j'y viens. Le bladeur auquel ils s'intéressent autant s'appelle Gingka Hagane. Ce type est arrivé en ville il y a pas longtemps, et on s'y est vite nous-mêmes intéressés à cause de son niveau incroyable...
- A cause de ton niveau pitoyable, ouais... railla Riri en repensant à tout le cinéma que Benkei avait fait en revenant au hangar après avoir perdu contre le jeune homme à tignasse rousse.
- Kyoya aussi a perdu contre lui, je te rappelle... fit remarquer Benkei. Quoi qu'il en soit, ce mec est sous haute surveillance, et Doji veut se servir de Kyoya pour évaluer son talent.
Benkei serra les dents. Riri cachait son poing crispé sous la table. Cette idée que Kyoya puisse servir de simple pion-test leur était insupportable.
- C'est à peu près tout ce qu'on sait, conclut Riri en se calmant. Mais j'ai la vague intuition qu'ils ne cherchent pas seulement à enrôler Gingka en tant que bladeur talentueux dans leurs magouilles... Il n'est pas impossible que lui aussi doive servir de test... Ce qui voudrait dire qu'ils ont des bladeurs encore plus puissants dans leurs rangs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Dim 17 Nov - 19:09

Le cri stridant du fils de Tyson n'avait en rien pertubé le grand discours de Kaï. Il eut cependant un large sourire en remarquant que finalement, Françoise tenait un peu de sa mère … Prue faisait également la même chose à Tyson quand celui-ci allait trop loin lorsque la situation était pourtant sérieuse. Le directeur de la BBA ne disait rien mais se demandait quelle mouche avait piqué son fils pour crier ainsi. Cet idiot de Tyson avait oublié les nombres de fois où la blonde lui avait marché violemment sur le pied pour le faire taire ou pour l'empêcher de dire une bêtise au mauvais moment …
Prue sermonnant sa fille d'un regard quasi-discrêt, remit son attention sur Kaï. La blonde partit elle aussi dans un long discours et le mot « marionnette » fit tirer une belle grimace au jeune homme. Le ton et la nuance de la voix étaient clair. Elle pensait toujours que Kaï était dans un sens manipulé par son grand-père et par Boris. Et cela s'arrêterait que quand Boris et Voltaire seraient en prison et enchaînés … Kaï ne répliqua pas, fermant quelques secondes ses yeux. Il savait qu'il lui avait fait bien du mal et il le regrettait. Il n'était plus une marionnette, à présent et il était prêt à le prouver. En commençant aujourd'hui à mettre tout en œuvre pour stopper ce fou de Boris.
Riri répondit à la place de Benkeï. Kaï pouvait leur faire confiance. Riri et son ami commençèrent à parler de plus en plus fort et Kaï reconnut Tyson en Benkeï. Les mêmes paroles et la même détermination puérile dans les yeux. La pire ressemblance était entre Prue et Riri. La jeune femme était pareille lorsqu'elle avait l'âge de la jeune fille. La même détermination, la même haine et ce ton presque désespéré et impuissant mais qui voudrait tellement pouvoir faire quelque chose pour ramener son ami … Kaï eut un regard étrangement triste en se posant sur Prue. La blonde avait dû passer par plusieurs stades lors de la trahison du jeune homme. Aujourd'hui, elle devait souffrir en y repensant et sans doute, elle se trouvait bête d'avoir réagit comme elle l'avait fait à certains moments. Cependant, Kaï ne la pas trouvait pas bête, au contraire. A l'époque, si, il l'avait trouvé stupide de tout essayer … Mais maintenant, il pensait autrement.
Riri se lança dans la suite du sujet. Les chasseurs de tête n'avaient pas chômé et avaient trouvé l'une des prochaines cibles de Boris et compagnies. Un certain Gingka. Ensuite, l'organisation de Boris aurait implanté des dizaines de caméra en ville et était avancé niveau technologie … Kaï pensait déjà à son rival en affaires. Celui-ci était sûrement le fournisseur de la Nébuleuse Noire. Kaï l'avait remarqué lors de leur kidnapping par Boris la dernière fois. Kaï laissa, galant, Riri finir avant de reprendre la parole :


-Il se peut bien qu'il teste Gingka. Connaissant Boris, cela se tient. Boris teste tout le monde. Il l'a déjà fait, il le fera encore. Il se peut aussi qu'une partie de leur organisation soit installée à Tokyo … C'est même certain.

A lui de dire ce qu'il avait su glâner en informations de son côté.

-D'après ce que j'ai pu avoir comme informations de mes sources en Russie, ils ont investit comme je le pensais le manoir. Pour le moment, nous ne pouvons pas intervenir. Mon avocat cherche le moyen que la justice accepte, pour arrêter Boris. Cependant, ce n'est pas si simple.

Il soupira longuement, s'étirant, la fatigue accumulée de ses derniers jours se voyait sur son visage.

-Après, oui, cette organisation contient beaucoup de beybladeurs talentueux, du sang neuf comme du sang vieux.

Il regarda rapidement Prue dans les yeux.

-Malheureusement, deux anciens de mon ancienne équipe ont rejoint Boris. Je n'ai pas plus d'informations sur les nouveaux éléments de Boris dans son organisation. Mais j'y travaille …

Il se retourna à nouveau vers Prue et Tyson, enfin surtout Prue :

-Prue, à toi de parler à propos des fameuses toupies. Et après, Tyson, tu nous diras pour Ray et les autres, ce qu'ils comptent faire.

Donner encore des ordres. Il fallait le faire bouger ce ventre à pattes. Pendant tout l'échange entre adultes, Goû esquissa un sourire désagréable à son rival qui venait d'avoir le pied écrabouillé. Décidément, Françoise lui plaisait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 19 Nov - 20:47

Prue se mordit la lèvre. Elle avait dit ses dernières paroles en pensant au fait que Kaï n'avait pas vraiment changé. Il était sûrement encore le même près à partir dans le camps de Boris … Pourtant, le jeune homme avait l'air d'avoir changé … C'était ce qu'elle pensait lorsqu'il les a trahis la deuxième fois, il y a 16 ans. Alors comment croire qu'il avait vraiment changé ? C'était tout bonnement impossible.

Il avait beau avoir vieillit, grandit mais c'était plus fort que Prue. Quelque chose venait en plus que la dernière fois. Il y avait question de son fils. Le fils de Kaï que Voltaire désirait voir dans son camps. Kaï ne semblait pas vouloir que Goû soit entre les mains de son grand-père. Ce qui était compréhensif. Prue voulait croire que Kaï avait changé et qu'il avait enfin comprit qu'il avait agit déraisonnablement. Mais c'était difficile.

Après tout ce qu'il avait dit dans le passé à elle, à Tyson, aux autres … Elle n'y arrivait pas. Elle devait si elle voulait mettre Boris en prison. Néanmoins, elle avait une appréhension. Et si Kaï faisait semblant d'être de leur côté pour mieux les avoir après ? Prue pouvait sembler parano, mais depuis qu'elle aidait la police, elle en avait vu de tout. Ce n'était pas de la paranoïaque mais de la prudence. Mais elle ne savait pas comment jouer de prudence sans que ça nuise à leur plan initial …

Et si elle imaginait trop … Et se trompait … Ce serait terrible. Elle ne savait pas quoi faire. Le croire … Mais le tenir à l'oeil. Elle écouta Riri et Kaï lançaient leurs informations sans rien dire. Le coup des caméras dans toute la ville était un cliché. Une technologie bien plus avancée qu'à l'époque … Boris n'avait pas changé non plus. Elle soupira, frottant son bras, ayant un léger frisson. Kaï la regardait. Ce frisson suivait la détermination de Benkeï et Riri à vouloir ramener leur ami.

Ca lui rappelait avec rancoeur ce qu'elle était à leur âge. Cette pauvre idiote qui attendait avec espoir le retour total de son amour secret parmi les siens … Cette gourde qui croyait à chaque fois les belles paroles du beau garçon qui disait qui avait comprit la leçon … Prue fit la moue en entendant Kaï parler de sang vieux. Qui de ses anciens coéquipiers ? Ce n'était certainement pas Tala ni Brian … Elle était restée en contact avec eux et elle était en bon terme avec eux …


-Spencer et Ian ?

C'était sûrement eux. Il n'avait pas de doute là-dessus. Elle n'était que peu étonnée. Kaï intima Prue à parler des toupies. Elle se posa nonchalament contre le dossier de sa chaise et sentit que Tyson allait s'énerver car Kaï donnait encore des ordres à tort et à travers avec cette voix et ce ton qu'il avait lorsqu'il était capitaine des Blade Breakers, jadis …

-Les toupies que nous avons affronté à l'un des repaires de Boris il y a quelques jours, sont la propriété d'un laboratoire de recherches réputés des Etats-Unis. Une unité de recherches menée par Judith Tate, imminent chercheuse en Beyblade, avait conçu une toupie des plus résistantes, dépassant de loin la génération de toupies que nous avons eut récemment. Elles tournent plus longtemps, résistent plus longtemps, et permet aux spectres d'avoir une puissance accrue …

Ca n'étonnait en rien le fait que Boris l'ai volé … C'était une merveille de la technologie.

-Le problème c'est que celles que nous avons combattu n'étaient que des prototypes, donc je ne sais pas quelles sont leurs vraies capacités et statistiques. Elles doivent dépasser celles que nous avons eut affaires. Boris les avait juste testé en se servant de nous …

Et encore une fois, ils ont servit de pantins. Elle inspira fortement.

-Il faut demander à Kenny de créer une toupie de force quasi pareille. Chose qui ne sera pas vraiment possible. Ma tante, Judith Tate, dit qu'il lui fera des mois à son équipe pour retrouver les données que Boris a volé … J'ai peut-être une idée pour les récupérer. Tyson …
-Ha tu as finit ?
-Parles de l'idée de Kenny …
-Ha oui ! Hilary a appelé Kenny en premier pour parler des toupies avant même de savoir que ces toupies étaient de Judith. Kenny a tout de suite pensé à elle et à un vol. Il a finit par nous rappelé hier en précisant qu'il était possible de récupérer la moitié des données volées. Pour y arriver, il aurait besoin de l'aide ton entreprise Kaï …


Il reprit son souffle, souriant :

-Et pour ce qui est des autres … Ray veut bien faire participer sa fille au championnat du monde, il allait le faire. Il ne sait pas si il la fera jouer avec nos enfants. Mariah et lui y réfléchissent. Max veut bien donner un coup de main avec son entreprise de matériels de toupies. Daïchi … Ce petit idiot … Veut participer au tournoi … Je n'ai pas su le ramener à la raison …
-Je m'en occuperais avec Hilary … comme toujours.

_________________


Dernière édition par Prudence P. Delcamps le Mar 26 Nov - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 26 Nov - 18:59

[Désolée pour le retard]

Benkei et Riri écoutèrent patiemment les informations qu'avaient pu récupérer les autres.
"Alors comme ça, ils sont bel et bien en Russie..." pensa Riri. Ca lui faisait bizarre d'imaginer Kyoya aussi loin. Elle était frustrée de connaître sa position mais de ne pas pouvoir intervenir... Il faudra attendre. Attendre que l'avocat de Kaï trouve une solution, ou bien attendre que la Nébuleuse Noire ne se décide à passer à l'action...
Lorsque Prue évoqua le sujet des toupies plus performantes créées grâce aux informations dérobées au laboratoire de recherches, Riri lança un regard à Benkei, puis hocha la tête vers la table.
Le jeune homme comprit, et se mit à farfouiller dans sa poche. Il en sortit une toupie d'un rouge pourpre et la posa sur la table.

- Doji est revenu au hangar il y a quelques jours, expliqua Riri. J'étais de sortie pour chercher des infos, Benkei était resté seul...
- Si t'avais été là, ça aurait pas changé grand-chose... grommela Benkei.
- Si j'avais été là, j'aurais pu saluer ce type avec les remerciements qu'il mérite avant que tu tombes dans le panneau comme un bleu, reprit Riri avec un ton plein de reproche. Bref, il a approché Benkei pour lui faire une proposition. Il lui a donné cette toupie pour battre Gingka... Et comme vous pouvez le constater, il a accepté.
- Il m'a dit que si je battais ce mec, il n'aurait plus besoin de Kyoya et le laisserait revenir... précisa Benkei avec une expression pathétique.

Benkei était du genre impulsif. Lorsque ça touchait Kyoya ou les chasseurs de têtes en général, il fonçait souvent sans réfléchir. Cette proposition était l'occasion rêvée pour lui de venger son chef de la défaite que lui avait infligée Gingka quelques jours plus tôt, et de ramener son meilleur ami par la même occasion.
Il baissa la tête sous le regard réprobateur de sa supérieure. Mais plutôt que de le réprimander comme elle l'avait déjà fait, elle se mit à le défendre, ce qui était plutôt rare...


- N'importe qui éprouvant les sentiments de Benkei comprendrait sa réaction... Même si c'était stupide. Quoi qu'il en soit, après s'être entraîné pour pouvoir maîtriser cette nouvelle toupie de façon correcte, il a défié Gingka en duel, malgré mon désaccord, et on s'est retrouvés avec un bordel pas possible dans le hangar, ajouta-t-elle en repensant aux dégâts causés par le match. Je ne sais pas s'il s'agit d'un prototype comme celles qu'on a eu à affronter, même si je me doute que c'était encore un test de Doji, mais ce que je peux vous dire, c'est que sur le plan puissance, y'a du lourd... On en a fait les frais...
- Ca va, j'ai dit que j'allais nettoyer... bougonna Benkei.
- Avec quoi ? T'as fait des trous dans tous les murs, t'as démoli toutes les caisses, et t'as même failli tuer quelqu'un...
- Je me suis excusé...
Riri lui lança un regard exaspéré. C'est elle qui avait dû s'excuser et ramasser les morceaux derrière lui, comme elle l'avait toujours fait... Revenant au sujet, elle ajouta :
- Hum, autre chose... Lorsque j'ai affronté Kyoya au repaire de Boris, sa toupie était toujours celle qu'on a connu, et elle n'avait subit aucune modification. Je connais suffisamment Leone pour pouvoir en être certaine.

Puis elle se tut. Elle ne savait pas quoi en déduire. Kyoya avait toujours été incroyablement fort, cela ne l'étonnait pas qu'il n'ait pas besoin d'une nouvelle toupie. Et cela la rassurait aussi de savoir qu'il tenait toujours assez à Leone pour ne pas l'échanger contre plus de pouvoir. Cependant, elle avait eu une impression bizarre pendant ce duel, et elle commençait à croire que ce n'était pas uniquement dû au comportement de Kyoya...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mer 27 Nov - 21:30

Kaï n'hocha que la tête, croisant les bras. Prue avait deviné juste pour les deux anciens coéquipiers du jeune homme. Tala et Brian étaient moins stupides que les deux autres. Ils avaient comprit quel était le genre de Boris bien avant Kaï lui-même. Rien que de penser à ça, le jeune homme soupira discrètement. Tala et Brian étaient bien plus intelligent que lui … Kaï chassa cette phrase de la tête, dégoûté, pour écouter attentivement Prue. Il s'agissait encore d'un vol à la Boris. Celui-ci ne savait rien fabriquer de lui-même, il fallait toujours qu'il aille voire ailleurs … Cette nouvelle génération de toupies allait porter problèmes. Visiblement la blonde était contrariée et pourtant, rien ne l'émeut, elle n'avait jamais peur de rien, se croyant au-dessus de tout. Le fait qu'elle ait grandit, mûrit ? Non, le simple fait que ces toupies sont presque totalement indestructibles et apparement, à l'intervention de Benkeï, celui-ci en avait reçu une pour essayer de battre quelqu'un … Un test. Ce n'était encore qu'un fichu test. Boris ne cherchait que pour le moment à les tester. Les vrais duels seront que dans l'arène lors du championnat du monde, pas avant … Pendant ce temps, Boris ne faisait que tester son nouveau jouet. Et Kyoya n'était qu'un pion parmi tant d'autres à sa solde. Kaï connaissait décidément trop Boris. Après bien des années, il ne fallait plus en douter …

-Tyson lui-même peut le mieux te comprendre, Benkeï. Vous vous ressemblez tellement …

Un regard en coin vers le concerné puis un tour entre les deux pour faire passer le message à Tyson. Kaï cessa après un moment en entendant Prue poursuivre. Elle désirait faire la même toupie pour contrer leurs adversaires. C'était trop rêver … Comment reproduire une telle prouesse sans les données … ? Tyson prit la parole, ayant zappé le commentaire du PDG, qui se laissa tomber sur le dossier de sa chaise, faisant son grand chef de réunion. Il en arriva à poser ses pieds sur la table, faisant style de ne pas écouter son rival. Cependant, il reprit vite son sérieux quand Tyson expliqua que Kenny cherchait les services de l'entreprise de Kaï pour récupérer les données … Ses jambes retombant au sol, il ravança sa chaise, sérieux :

-Kenny veut sans douter les codes pour craquer l'ordinateur qui doit être de la marque de mon entreprise … Peach. Boris a oublié quelque chose, Prue …

Il laissa planer un silence un moment avant de continuer, souriant :

-Qu'il était nul en informatique. C'était moi qui m'occuper de tout ce qui concernait les PCs, avant … Je saurais récupérer ne serait-ce la moitié et mieux, sûrement. Alors ne t'inquiètes plus, nous aurons nous aussi, ces fameuses toupies …

Même si lui même ne voyait pas trop l'intérêt, pensant que sans, ils étaient gagnant … Riri finit par ajouter que son ami ne s'était aucunement servit de la fameuse toupie volée par Boris. Kaï eut un sourire suffisant. Kyoya et lui se ressemblaient finalement … Lui même le remarquait.

-Ton ami est intelligent. La question c'est pourquoi il reste près de Boris. Mais j'ai déjà la réponse.

Il se tourna vers Prue, avec un regard suffisant :

-Vu que tu sous-entends que je lui ressemble … Je commence moi aussi à le penser. La seule différence, à présent, c'est que j'ai changé.

Il n'était plus le même qu'auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Jeu 28 Nov - 20:19

Prue voulait sans doute la lune mais il y avait néanmoins un moyen pour avoir une toupie quasi pareille que celles que Boris a volé. Kenny lui avait donné un fond d'espoir en disant qu'il était possible de récupérer les données volées. Il fallait juste le concours de Kaï bien que ça n'enchantait pas trop la blonde. Mais la technologie employée par Judith venait de la société « Peach » du jeune homme. Prue ne pouvait pas faire la fine bouche.

Elle n'avait pas le choix. Après Kenny, Kaï était le plus performant en question d'informatique. Prue était loin derrière, n'utilisant que peu les gadgets inventés en masse par Peach … Même sa fille, Françoise, était une accro de ces petites merveilles dont elle en tenait une juste là. Un portable dernière génération aussi énorme qu'une de ces tablettes tactiles … Le dernier né de Peach … Prue soupira, se rappelant avec agacement que Peach lui avait proposé un contrat qu'elle avait vite repoussé …

Quand Tyson finit de parler, Riri prit la parole. Benkeï sortit une toupie de sa poche la posant sur la table. Prue resta un moment figée, son regard dessus, l'air étrangement songeuse. Kaï se moqua à nouveau de Tyson, ça ne changeait pas trop de l'ancien temps de la team des Blade Breakers. Tyson finit par comprendre et le prit mal, forcément. Prue mit son bras face à son meilleur ami comme pour le bloquer de dire des insultes à travers la salle.


-Je peux la regarder de plus près ?

Elle prit la toupie sans attendre de réponse. Elle la tourna dans ses mains, l'observant. Kenny aimerait bien la décortiquer. A voir, Benkeï n'avait pas eut l'idée stupide de laisser son spectre dessus … Elle leva la tête quand Kaï accepta à sa manière de coopérer. S'occuper de tout … ? Il s'occupait aussi surtout d'effacer toutes traces des affaires de Boris et de Voltaire … Allait-il le faire cette fois encore ? Prue était vraiment trop paranoïaque …

-Il faut préciser aussi que môssieur Kaï ici présent à aussi participer à la fuite de Voltaire, complice de Boris, des tribunaux en effaçant des preuves irréfuctables … Au fait, tu as fait ça parce que c'était ton grand-père, malgré ce qu'il a osé te faire par le passé ou as-tu été payé ou pire menacé ?

Elle se mordit la lèvre. Au moins, tout le monde savait que Kaï avait été plus loin que le changement de camps. Il avait tout fait pour éviter à son grand-père la prison. Comme ça, Riri et Benkeï ainsi que Tyson voyaient la face, peut-être ancienne mais vraie de ce PDG … Tyson tapa du poing sur la table bien des minutes plus tard après que Kaï n'essaie de faire croire qu'il avait changé. Il regarda même la blonde dans les yeux.

-Comment ça tu as effacé des preuves ? Alors au procès de ton grand-père, ce n'était pas parce qu'il n'avait aucune preuve ! C'est que tu les avais effacé ! Et la moitié de celles de Boris lui épargnant l'enfermement à vie ? Tu les as effacé aussi ?
-Tyson, calmes-toi, je te prie. C'est assez pour le moment …
-Mais là …
-Je sais … Mais Kaï a promit avoir changé. N'est-ce pas ? Est-ce la vérité ? Ne vas-tu pas recommencer une nouvelle fois si Voltaire était à nouveau prit sur le fait ?


Bien qu'il était question de Goû et que Kaï avait l'air sincère et sérieux à son sujet. Prue avait des doutes. Il l'avait fait marcher pendant bien des années, n'empêche ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mer 4 Déc - 21:10

La discussion montait en intensité.
Prue venait de révéler un vieux secret de Kaï : il aurait aidé Boris et ses acolytes à éviter la prison.
Tyson s'énerva, tapant du poing sur la table. Benkei voulut l'imiter et se révolter contre cet aveux à son tour, mais un claquement de langue de la jeune fille à l'air sombre assise à sa droite l'en dissuada. Cette dernière, une fois les deux impulsifs calmés, leva à son tour son regard vers Kaï d'un air grave :


- Vous comprendrez que si cette histoire se révèle exacte, ça risque de poser un sérieux problème de confiance. Nous ne pouvons pas accepter de nous associer à un homme qui pourrait nous faire faux bond sans prévenir.

Le ton de sa voix n'était pas méfiant, seulement sérieux. Cette nouvelle information était à prendre en compte. En y réfléchissant, Benkei et Riri ne connaissaient pas vraiment tous les gens assis autour de cette table. La situation ne prêtait pas vraiment à la détente.

- Est-ce qu'on peut vraiment vous faire confiance ? demanda-t-elle, fixant Kaï.


[Pfwaah, j'ai fait court cette fois Razz]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Jeu 5 Déc - 21:59

Kaï commençait déjà à réfléchir à la façon de procéder pour récupérer ne serait-ce que la moitié des données volées par Boris. Celui-ci avait sans doute effacer à partir du bureau cependant, il n'avait sans doute pas penser à formater l'ordinateur ou mieux, le détruire. Il était stupide. Il oubliait le fait que Kaï était un expert en informatique et qu'il était le meilleur pour sortit d'un PC ce qui a été normalement « effacé ». Un sourire fin et vainqueur se dévoila sur ses lèvres. Boris n'était qu'un idiot. Même Tyson était bien plus intelligent que lui … Kaï soupira, se laissant aller sur sa chaise sans prévoir que l'ambiance de la salle allait vite descendre crescendo avec quelques paroles haineuses de sa blonde qui observa en silence la toupie que Benkeï avait posé sur la table …
Kaï allait reprendre la parole pour parler « équipe de beyblade » lorsque Prue d'une voix insidieuse mit sur le tapis les sombres activités du jeune homme auprès de Voltaire et compagnie. Kaï se figea tout d'abord, réalisant ce qu'elle disait haut et fort. La réaction de Tyson le fit sortir de son blocage. Kaï leva les yeux sur la jeune femme, l'air froid. Il n'en revenait pas qu'elle l'ai dit devant tout le monde. Il ne s'attendait pas non plus à ce qu'elle le garde pour elle, cependant, il aurait pensé qu'elle aurait été plus adulte et ne l'aurait pas dit comme ça dans une telle réunion. Ca jetait un froid et Tyson était furax. L'atmosphère était palpable et tendue. Cette révélation était un coup d'épée dans l'eau … Benkeï faillit faire pareil que Tyson mais Riri l'en empêcha.
Elle non plus ne prit pas la nouvelle de bonne humeur. Elle était devenue à présent, méfiante et le regarda pour lui demander s'ils pouvaient lui faire confiance … Kaï souffla fortement, frottant de sa main son visage. Goû fixa son père, étrangement inquiet. Qu'est-ce que tout cela voulait dire ? Il n'avait jamais rien su et il craignait que Françoise ait un tout autre regard sur lui. Goû n'y était pour rien. Cependant, l'idée même qu'on ne fasse pas confiance à son père, jetait une méfiance également sur lui-même de son avis …


-Je sais que ce que j'ai fais est une misérable erreur de jeunesse. Passé la trentaine, je me rend enfin compte de tout ce que j'ai fais n'était pas bon … Nous faisons tous des erreurs … Mais j'ai changé, quoique puisse dire Prue, avec tout ce qu'elle a subit par le passé. Je la comprend d'être aussi haineuse à mon égard.

Il reprit son souffle avant de continuer :

-J'ai mon rôle de père à assumer et je ne désire pas que mon fils subit la même chose que moi à son âge. Mon grand-père avait une mauvaise influence sur moi … J'ai commencé à me débarasser de cette influence pour le bien de mon fils à la mort de sa mère. Je ne veux plus être une marionnette …

Il fixa la blonde dans les yeux, l'air sincère :

-Je compte me rattraper pour le mal que je t'ai fait. Crois moi. Mon passé est loin derrière moi … Nous sommes adultes, agissons comme tel pour le bien de nos enfants.

Il se retourna vers Riri :

-Je n'ai rien pour prouver de ma bonne foi à part le bonheur de mon fils. Je ne veux pas qu'il fasse les mêmes erreurs que moi. Nous nous ne devons pas nous mettre l'un contre l'autre mais nous unir face à Boris et ses sbires. Ce n'est pas en faisant combat seul chacun de notre côté qu'on va l'avoir. Unis nous aurons plus de chance … Tu ne crois pas ?

Il se redressa, l'air las tout d'un coup :

-Faites moi confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Dim 8 Déc - 20:15

Une confiance que Prue avait perdu depuis fort longtemps. Une confiance que Kaï avait bafoué et malmené pendant bien des années … Une méfiance envers lui s'était installé depuis qu'il avait dérapé en allant vers Boris et s'était accentué lors de la nuit où Kaï avait enlevé à Prue ce qu'elle avait de plus cher. De cette nuit dont Françoise en était le fruit. Comment Prue pouvait faire à nouveau confiance à Kaï après tout ce qu'il lui avait fait ?

Elle n'y arrivait pas, c'était plus fort qu'elle. Elle craignait à nouveau de se prendre un coup de poignard dans le dos. Elle avait peur qu'il leur tourne le dos encore et les trahisse encore et encore. Elle n'en pouvait plus. Avait-il vraiment changé ? Pouvait-elle vraiment le croire ? Elle ne savait plus quoi penser avec tout ça. Surtout qu'à présent, Boris recommençait ses petites magouilles et entraînait des pauvres enfants pour une cause des plus odieuses.

Elle espérait tellement que Kaï ait changé, grandit, mûrit. Qu'il avait ouvert les yeux, qu'il avait enfin comprit que Boris et Voltaire ne lui avaient fait que du mal et n'étaient aussi bien qu'il le pensait au fond depuis des années. Ne serait-ce que pour son fils … Son fils que Voltaire voulait pour réitérer ce qu'il avait fait avec Kaï … Prue le fixa, la boule au ventre, inquiète. Elle devait déceler le moindre éclat de mensonge, le même qu'il avait quand il osait dire qu'il avait changé, à l'époque.

Riri n'aimait pas non plus savoir ça. L'ambiance avait été glacé à cette révélation soudaine. Mais Prue sentait qu'elle devait le dire et ne pas le garder pour elle sinon elle aurait eut un ulcère à force de ne rien dire là-dessus. Il fallait baser leur entente sur de bonnes bases. Kaï prit la parole pour répondre à Riri et aussi à Prue. La jeune femme l'écouta sans vraiment l'écouter, avec l'impression d'avoir déjà entendu ces belles paroles …

Mais quelques unes la firent lever la tête vers lui. Il y avait de quoi être haineuse. Il semblait la comprendre … Il semblait vraiment penser à son fils et à son avenir. Il ne voulait pas le voir entre les mains de Voltaire, subissant les mêmes horreurs que lui même avait eut au même âge … Il prenait son rôle de père au sérieux et ça donnait un affreux coup de vieux à Prue. Il avait vieillit, ils ont tous vieillit, toute la team Blade Breakers, la légende du beyblade …

Prue rougit un peu lorsque Kaï la fixa fortement dans les yeux pour dire qu'il allait se rattraper. Son cœur battit étrangement à ces mots qui semblaient que trop sincère. Elle hocha juste la tête, inutilement et elle s'en rendit compte quand Tyson lui fit un coup de coude en lançant un regard sévère aux deux pseudos amoureux …


-C'est bien beau tout ça … Et il est vrai que tu n'as aucune preuve de ce que tu avances. T'as toujours eut de belles paroles …
-Tyson ?
-Oui, Prue ?
-Là-ferme.


Tyson fut vexé et se tut aussitôt, la bouche ouverte, figée. C'était rare que Prue lui parler ainsi surtout quand Kaï avait parlé juste avant.

-Pour ma part … Je vais essayer à nouveau. De te faire confiance. Après, je ne sais pas ce qu'en pense Riri. Mais vous savez déjà pour moi. Juste une chose, si jamais tu nous trahis encore, je ne te fous pas qu'une baffe comme lorsqu'on était jeune … Mais je te fais exiler au pôle nord avec les pinguins sur la banquise et je m'occuperais de ton fils pendant ton séjour indéterminé. Capish ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 10 Déc - 18:53

Riri soupira et se laissa retomber sur le dossier de sa chaise, croisant les bras et les jambes avec nonchalance. Elle s'accorda quelques minutes de réflexion.
Benkei ne se retint pas de partager son avis :


- Qui pourrait vous faire confiance après ce qu'on vient d'entendre ? Qu'est ce qui nous garantit que vous n'êtes pas de leur côté ? Après tout, on ne vous connait pas, aucun d'entre vous, et ce ne sont pas de simples paroles de votre part qui vont..

Il fut interrompu par le bras que Riri tendit devant lui pour lui faire signe de se taire. Elle leva les yeux et sortit de son silence :

- C'est vrai, on ne vous connait pas. Mais vous ne nous connaissez pas non plus, et pourtant, vous nous accordez votre confiance, alors il serait égoïste de notre part de vous retirer la nôtre.
- Mais, il a..
protesta Benkei.
- On a tous un passé, Ben, fit Riri avec un ton lourd de conséquences. Ce qui compte, ce sont les actes présents et à venir. Kaï a l'intention de nous aider, et il tient suffisamment à son fils pour ne pas rejoindre Boris, selon moi. Et même si ce n'est pas le cas, on n'a pas d'autre option pour sauver le gamin au caractère merdique qui nous sert d'ami, si ?

Benkei marqua une hésitation, mais n'eut rien à répondre. Il avait remarqué qu'elle venait d'utiliser le terme d'"ami" et non de "chef" pour désigner Kyoya cette fois, ce dont il n'avait pas l'habitude. Ca lui avait sûrement échappé...
Il ne savait pas grand-chose de leur passé à tous les deux, mais il savait que Riri et Kyoya se connaissaient déjà avant de rejoindre le gang des chasseurs de têtes et de prendre la place de ses faibles dirigeants. Il avait appris ça de la bouche des chasseurs plus anciens, n'ayant lui-même rejoint le gang que plus tard...


- Bien, reprit Riri. A présent que nous sommes tous plus ou moins d'accord, j'aimerais clarifier certaines choses. Kaï, Prue, Tyson, j'ignore quels sont vos liens et ce qui a pu se produire entre vous autrefois, mais même si ça exige des efforts de votre part, essayez de vous concentrer sur la situation actuelle. Vous réglerez vos vieilles histoires entre vous si vous y tenez, mais le plus urgent maintenant c'est qu'on a une organisation malveillante sur les bras qui se sert de jeunes bladeurs ambitieux, dont quelqu'un de précieux pour nous et peut être bientôt quelqu'un de précieux pour vous, comme sujets d'expérimentation pour développer illégalement un pouvoir suffisamment grand pour prendre le contrôle du Japon, voire du monde entier. On a assez de problèmes comme ça au présent pour ajouter ceux du passé en prime.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mer 11 Déc - 21:52

La bombe avait été posé. Prue avait fait en sorte que les petites magouilles de notre ex cap'tain préféré se sachent … Grand diplomate qu'il était, vu qu'il était directeur d'une énorme entreprise, il pouvait trouver les mots justes, cependant, il avait fait mieux avec une sincérité sans égale. Il parlait de son fils, il parlait avec son cœur. Il désirait faire table rase du passé. Il voulait que Prue le voit autrement … Il allait reconstruire une nouvelle vie sur de nouvelles bases. Il se l'était promit à la mort de cette peau vache qui avait été une soit-disant mère pour Goû. Kaï regarda son fils un instant. Celui-ci ne comprenait ce qu'il venait faire là-dedans. Il allait finir par comprendre. Il ne tenait de son père pas que le physique mais son intelligence. Alléluia. Rien de cette bonne femme qui leur servait à tout deux de femme et de mère, n'avait été hérité par le garçon …
Kaï se trouva irrité quand Tyson insista lourdement comme un imbécile. Le PDG frotta sa main sur son visage, las. Que répondre à cela ? Rien. Et puis, Prue répliqua elle-même à sa place. Et ce fut la première fois qu'elle parla aussi sèchement à Tyson au sujet de Kaï. Celui-ci eut un léger sourire bien vite effacé par la menace de Prue. Goû fit la grimace aux paroles de la jeune femme. Être élevé par une telle femme ? Elle faisait peur. Surtout sa menace … Kaï soupira :


-J'irais apprendre le « pinguin » alors … Sérieusement, cette fois, tu n'auras pas à mettre en œuvre ta menace. Tu inquiètes mon fils, Prue.

Goû se détourna des regards de tous. L'intervention de Benkeï l'aida à sortir des champs de vision. On allait le prendre pour un lâche et un peureux … Devant Françoise et son rival de toujours, cela lui fichait une honte horrible. Une chose était sûre pour Kaï et qui le rassurait. Prue voulait essayer à nouveau de lui faire confiance. Et c'était ce qui comptait le plus pour lui … Il venait de se rendre compte aux paroles de la jeune fille de l'importance de se connaître. Ils venaient juste de se connaître au détour d'une rue, ou au beystadium … Cela ne laissait aucunement place à la confiance. Cependant, le fait de parler des travers de Kaï dans le passé n'avait pas été que mauvais de l'avouer. Cela n'avait pas été qu'un point faible. Cela a permit de mettre en avant ce point faible.

-Je reconnais que nous nous reconnaissons pas. Ou à peine. Il est dur dans ce genre de cas d'installer un climat de confiance. Mais il faut faire avec. On a un ennemi commun à détruire.

Ce n'était pas le bon verbe à employer mais il ne s'en souciait guère. Riri avait raison. Kaï, Tyson et Prue devaient arrêter leurs chamailleries du passé. Devant leurs enfants, cela faisait tâche et non adulte. Ils devaient mettre leur passé commun au placard pour mieux avancer et ainsi protéger leurs enfants. Riri aussi voulait faire confiance à Kaï et voulait tenter l'expérience. Ils pouvaient tenter le coup, Kaï ne mentait pas. Il ne rejoindra plus Boris.
Kaï soupira longuement, se tournant vers Prue et Tyson :


-C'est puéril de continuer à vivre dans le passé. Pour protéger nos enfants et leur montrer une bonne image de nous, nous ferons mieux d'arrêter de se quereller sans cesse. Nous n'avons plus leur âge, nous sommes responsables, à présent. Tyson, je reconnais avoir été dur et l'être encore. Je dois avouer que tu as changé. Tu as grandit moralement

Il sourit :

-Mais il te faut encore changer, car tu laisses à désirer des fois … Prue …

Il perdit son sourire, le cœur serré :

-Je sais que je t'ai fais du mal, que tu as sans doute entendu des centaines de fois les mêmes mensonges. Mais cette fois, c'est finit. Je te le promets. Je m'excuse auprès de vous d'eux.

Il insista du regard puis après son Mea Culpa, il redevient grave pour fixer l'ensemble des personnes réunies.

-Nous sommes là que pour une chose. La même chose qu'on a en commun. Renverser Boris et le voir derrière les barreaux … Ainsi que récupérer des amis. Même si pour moi Spencer et Ian, ne sont pas vraiment des amis à désirer rejoindre Boris. Pour ce faire, je propose une chose. Formons une ou deux équipes qui tiennent la route, même plus que tenir la route. Goû, Françoise, Rin et Makoto, formerons la première équipe. Riri, as-tu d'autres bons éléments comme toi de ton côté ? En plus de Benkeï. Il a peut-être l'air bourru, mais je le crois capable, de tenir tête à cette génération de toupie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prudence P. Delcamps
Admin
avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 28

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Sam 14 Déc - 22:43

Prue commençait à moins regretter d'avoir dit ce qui l'énervait à propos de Kaï. Elle voulait avoir le cœur net et que tout le monde partage ce qu'elle pense, ses craintes et ses doutes envers lui. Elle ne voulait pas être la seule à avoir cette crainte. Ils devaient le savoir pour ne pas l'apprendre au dernier moment et que ça aurait tout foutu en l'air ce qu'ils avaient préparé pour contrer Boris. Autant mettre carte sur table maintenant, que tout soit clair.

Kaï essaya de plaisanter à un moment pareil, ce qui énerva Tyson qui avait essayé de trouver là le moyen de déstabiliser le grand Kaï devant tout le monde. Encore une fois, Prue avait l'impression d'être entre deux gamins qui étaient aussi tétus l'un l'autre, qui ne désiraient pas l'un comme l'autre laisser la moindre avance sur l'autre. De vrais gamins. Pour ça, aucun des deux n'avaient changé. Et Prue avait un peu honte devant Riri et Benkeï. Les adultes devaient montrer l'exemple devant les enfants …

Goû semblait à présent terriffié par la grande fauve Prue qui sourit faiblement. Françoise se retint de rire mais Makoto se moqua ouvertement de son rival. La jeune fille lui donna un coup de coude dans les côtes, un coup très douloureux pour lui remettre les idées en place et la pendule à l'heure. Le trio rappela à Prue le trio qu'elle formait dans le passé avec Kaï et Tyson. Prue se racla la gorge, las. Riri avait mortellement raison.

Ils n'avaient rien d'adultes et se permettait de mettre les soucis du passé en prime de ceux du présent. Leur soucis actuel était de sauver ces nombreux enfants que Boris endoctrinait pour conquérir le monde. Cette fois, il n'allait certainement pas se contenter de la branche beyblade mais du Japon et voire même du monde entier. Un dessein bien noir et un peu trop haut pour lui. Il allait encore tomber de haut … Mais à voir, il avait les armes pour y arriver, cette fois et le complice idéal visiblement …

Kaï fit son mea culpa envers Tyson puis Prue. Tyson regarda le plafond mais la blonde le rappela à l'ordre d'un coup de coude, un peu comme sa fille avec Makoto tout à l'heure. Le jeune homme soupira, l'air grognon :


-Soit plus adulte, Ty', ton fils te regarde …

Vexé, il finit par devenir un peu plus mature en hôchant juste la tête envers Kaï. Et Prue ne répondit rien, ne voulant plus s'attarder là-dessus, regardant Kaï d'un air déterminé et sérieux. Il était l'heure de passer à l'attaque contre Boris. Le championnat approchait à grands pas, et ils devaient tout préparer avant ce jour. Kaï lança direct son idée d'équipe, étonnant Makoto et Françoise au passage. Jusqu'à présent, ils avaient jouer seuls ou dans des équipes différentes.

Ils se regardèrent, bouche bée, imaginant faire équipe. Surtout avec Rin, qu'ils connaissaient à peine. Ray et Mariah venaient très peu au Japon sauf pour les championnats qui s'y déroulaient de temps à autres. Rin était un peu spéciale, elle était une sauvageonne dans l'âme et Françoise s'entendait très peu avec. Makoto la trouvait juste mignonne mais étrange. Faire équipe tout ensemble … Et surtout avec Goû …


-Faire équipe avec lui ? C'est une blague ?
-Faire jouer nos fils ?
-Pourquoi pas, Ty' ? Je te signale que Kaï et toi avaient joué ensemble par le passé, ça n'a pas posé problème et Dranzer et Dragoon sont de bons éléments. Il faut les faire jouer ensemble. Et non contre.


Elle fixa Kaï froidement :

-Par le passé, vous vouliez toujours faire combattre vos deux spectres. Mais je crois que le mieux c'est quand ils combattent ensemble. Mettez vous ça dans le crâne !

Elle était énervée et bien que Tyson voulait dire quelque chose, il n'en trouva pas la force de le dire … Tellement, il était effrayé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phoenixsrevival.forumgratuit.org
Riri Silversword

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 20
Localisation : Mon sens de l'orientation ne me permet pas de répondre à cette question...

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Lun 16 Déc - 18:34

La proposition de Kaï suscita de nombreuses réactions différentes. Les rivaux seraient amenés à faire équipe, et cela ne semblait pas plaire à tout le monde...
De leur côté, Riri et Benkei ne partageaient visiblement pas non plus le même point de vue... Benkei s'était empressé de manifester sa motivation débordante à l'idée de participer à un bon tournoi à coups de poings amicaux sur l'épaule de Riri en tonnant des "on va les écraser" et autres "je vais tous les abattre"... Il se calma au bout du troisième coup de poing, sentant sa main craquer sous la pression de celle de Riri. La jeune fille avait gardé un air ennuyé et s'était contentée de soupirer.
"Des équipes, hein ?... Genre, pour participer à un championnat, c'est ça ?... Youpi...?"
L'idée de mener des duels, qui plus est en équipe, dans une arène bondée de spectateurs et en présence d'un commentateur et de la télé ne l'enchantait pas plus que ça... Elle avait toujours préféré éviter ce genre d'événement.
Benkei, qui se tenait la main les larmes aux yeux, avait remarqué son appréhension, s'en étonna :

- C'est quoi ton problème ? Tu t'étais bien débrouillée contre cette fille, la dernière fois... fit-il en désignant Françoise.
- La dernière fois... répéta Riri, l'air ailleurs. La dernière fois, justement, t'as oublié comment ça s'est finit ? Tyson s'en rappelle bien, lui, j'en suis persuadée... fit-elle en jetant un oeil à l'intéressé, qui s'était mordu les doigts pendant le match en comptant les dégâts causés par les deux jeunes filles. Et pourtant, j'étais pas à fond. Tu le sais. Mon style de beyblade n'est pas fait pour les matchs en arène. Me battre sans faire de dégâts n'est même pas envisageable. Tant que ça reste dans les petites attaques qui ne font que des trous dans le sol, ça va. Mais si je dois me battre sérieusement, je commence à monter dans les Magnitudes. Et ça devient un handicap en arène, puisque comme je te l'ai déjà expliqué...
- ... A partir de la Magnitude 5, ça devient dangereux pour le public, finit Benkei, comprenant le problème.
- Exact. Je ne peux donc jamais me donner à 100% dans une arène. Et envisager de gagner un match contre Kyoya en ne me donnant qu'à moitié est une idée ridiculement stupide... Sans oublier qu'on ne sait même pas quelles autres grosses pointures le Boris a l'intention de nous faire affronter. Partir avec un handicap serait suicidaire.
Elle prit une inspiration, fixant chaque personne présente une par une, puis s'arrêta sur Françoise.
- Même si je ne me joins pas à vous, ta présence dans l'équipe m'est suffisante pour vous laisser vous battre sans moi en toute confiance. Vous n'avez pas besoin d'une destructrice en plus.
Elle termina cette phrase par un fin sourire. Le premier depuis longtemps...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaï Hiwatari

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 09/09/2012

MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   Mar 17 Déc - 19:01

Goû était silencieux contrairement à son rival. Le garçon réfléchissait à l'idée de son père avant d'émettre quoique soit. Il n'était pas un impulsif et un idiot de nature comme Makoto et son père. Goû tenait du flegme de son père. Faire équipe avec Françoise n'était pas une mauvaise idée par contre Makoto … Goû tourna la tête vers celui-ci lorsque ce dernier émit un désaccord à l'idée. Ce n'était pas une excellente idée de mettre un tel boulet à l'équipe qui devra battre Boris … Même s'il fallait le reconnaître que Makoto était un excellent joueur de beyblade, enfin … Quand il le voulait. C'était plus un maladroit de première qui devait sa renommée grâce à son spectre et à son père, le directeur de la BBA.

-Cette idée est bonne … Françoise est une très bonne joueuse. Par contre, pour Makoto, il faudra le pousser un peu, si on veut avoir une chance de gagner.
-Goû … Statistiquement, Makoto est aussi bon que Françoise. Ne t'inquiètes pas, je compte mettre un coach de talent pour lui secouer les puces.


Goû n'était pas rassuré pour autant et Kaï vit en son fils ce qu'il était à son âge. Lui-même, à l'époque du fondement des blade breakers, avait trouvé ridicule de faire équipe avec Tyson, qui à l'époque était un petit rigolo qui se croyait plus fort que tout le monde … Heureusement, par la suite, il s'était calmé … Un peu. Tyson était contre l'idée lui aussi, comme son fils. Prue lui remit les pendules à l'heure en argumentant le fait que Dragoon et Dranzer étaient meilleurs en équipe que l'un contre l'autre. A chaque duel, cela finissait souvent en match nul entre ces deux-là.

-Tu as parfaitement raison, Prue. J'adhère depuis longtemps déjà à remettre Dragoon et Dranzer en équipe et non en ennemi. Jamais nous verrons de vainqueur entre les deux.

Triste était cet état des faits. Tyson devait penser amèrement la même chose que Kaï. Prue n'allait pas aimer que les deux jeunes hommes cherchent toujours à savoir qui était le meilleur des deux … Benkeï était d'accord pour participer au championnat, motivé à bloc cependant Riri n'était pas du même avis. Kaï fronça les sourcils et se souvint avec un sourire du match entre elle et la fille de Prue.

-Dis toi, Riri, que Tyson et moi ou voire Prue ont plus d'une fois démolit un beystaduim. Tyson est le maître à la matière et semble l'avoir oublier. Il peut parler et crier pour les frais à payer pour les dégâts mais il faisait pire et c'était, à l'époque, monsieur Dickenson qui payait tout …

Cependant, Riri ne pourra jamais exploiter au maximum son potentiel. Même si Kenny ou Judith trouvaient une solution au problème, le public était une gêne …

-Je suis déçu que tu ne puisse y participer. Surtout que ton ami va sûrement être là en tant que joueur et que tu ne pourras pas lui faire face. Peut-être seras-tu la seule à le battre.

Il inspira fortement devant cette contrariété. Riri était une excellente joueuse. Elle aurait été un atout pour battre Boris. Peut-être que vers la fin, si cela devait dégénérer et qu'ils auraient besoin d'une force supplémentaire … Kaï pensait à cela car par le passé, cela tournait mal à chaque fois qu'il combattait Boris. La dernière en date était la destruction partielle de la ville. Cette fois se sera sûrement pire … La ville risquait d'en pâtir à nouveau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion pour échaffauder un plan [PV Prue et Riri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le DSRP: pour un réel plan de développement d'Haïti
» Union enneigée, Union pour l'éternité
» Date de la réunion des nains.
» Carophélie et Jehanny : une Union pour la Vie
» [RP Clos]Une réunion pour les insurgés (PV gpe REBELLES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phoenix's Revival :: Japon :: Tokyo :: Centre-Ville :: Les bureaux de la BBA-
Sauter vers: